Communaute
21:59 5 décembre 2012 | mise à jour le: 5 décembre 2012 à 21:59 Temps de lecture: 2 minutes

Visite réconfortante de Carmen Campagne au Centre mère-enfant

De passage à Québec pour présenter son nouvel album et son nouveau DVD, «Sur la ferme de grand-père», l’auteur-compositeur-interprète Carmen Campagne a tenu à rendre visite, cet après-midi, à des enfants malades au Centre mère-enfant du Centre hospitalier universitaire de Québec.

Surnommée la «diva des petits», l’artiste fransaskoise a réjoui plusieurs jeunes enfants en attente d’un rendez-vous dans la salle de jeux en chantant quelques pièces de son nouvel album, dont «La vache à l’école», «Mario est content» et la populaire chanson titre «Sur la ferme de grand-père».

Accompagnée à la régie de son frère Paul, musicien du groupe Hart Rouge qui a réalisé tous ses albums, Carmen Campagne avait présenté la veille un spectacle au Théâtre Petit Champlain avec cette formation, dans le cadre d’une tournée faisant la promotion du fait français en Saskatchewan.

Après un arrêt au Musée de la civilisation de Québec, la tournée de Carmen Campagne se poursuivra demain à la Place des arts de Montréal.

Elle revient à ses premiers amours

De retour avec des chansons originales, l’artiste réunit sur cet album des partenaires de la première heure, Davy Gallant, Annette Campagne, Michelle Campagne, Michel Brault et Joseph Beaulieu.

L’auteur-compositeur-interprète revient ainsi à ses premiers amours, soit le plaisir de chanter pour les enfants, de créer des chansons et arrangements qui plaisent autant aux parents qu’aux jeunes. La grande majorité des chansons de ce nouvel album parlent d’animaux parce qu’elle sait que, comme elle, tous les enfants adorent les animaux de la ferme.

 

 

L’Appel, membre du Groupe Québec Hebdo.

 

 

Carmen Campagne a réjoui plusieurs jeunes enfants en attente d’un rendez-vous dans la salle de jeux lors de son passage au Centre mère-enfant du Centre hospitalier universitaire de Québec. <@CP> (Photo Michel Bédard)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *