Communaute
21:50 8 mars 2012 | mise à jour le: 8 mars 2012 à 21:50 temps de lecture: 3 minutes

Les UV au banc des accusés à la polyvalente de L’Ancienne-Lorette

Sous le soleil, il ne fait pas toujours beau. Voilà le message que Chantale Labbé, infirmière et finissante au baccalauréat en sciences infirmières, a lancé aux élèves de l’École secondaire polyvalente de L’Ancienne-Lorette (PAL). Photos ultraviolettes à l’appui, celle qui travaille aux côtés de la Société canadienne du cancer a tenté de convaincre les jeunes que beauté ne rime pas automatiquement avec teint hâlé.

Avec le bal des finissants qui approche à grands pas, bien des jeunes pourraient être tentés de faire une virée dans un salon de bronzage. Chantale Labbé a décidé de prendre les grands moyens pour les prévenir du danger. Elle a ainsi proposé une formation en classe pour les élèves du Programme d’études internationales de quatrième et de cinquième secondaire de la PAL.

«Si on demande aux jeunes s’ils prévoient avoir un teint bronzé pour aller à leur bal, ils sont plus de 50 % à se dire indécis. Il y a beaucoup de travail de sensibilisation à faire. Je compare ça à la campagne antitabac : les jeunes ont toutes les connaissances qu’il faut. C’est de les appliquer le problème», résume l’infirmière.

Comme le dit le proverbe, une image vaut mille mots. Les photos ultraviolettes des élèves leur montrent clairement les zones qui ont été surexposées. Même avec son teint clair qui ne bronze pas bien et qui l’a toujours incitée à se protéger, Éloïse Cotton, l’une des élèves participant à l’activité, a eu la surprise de voir quelques taches invisibles à l’œil nu apparaître sur le cliché de son visage. «On constate à quel point c’est important de mettre de la crème», assure la jeune femme.

Yvon Roy, un bénévole présent lors de l’activité, abonde dans le même sens, d’autant plus qu’il a lui-même été victime d’un mélanome. «J’aurais bien voulu avoir une activité comme celle-ci dans mon école quand j’étais plus jeune», dit-il.

Si Chantale Labbé conseille à tous de ne plus aller dans les salons de bronzage, elle assure qu’on peut continuer à avoir du plaisir sous le soleil. «Il faut profiter du beau temps, mais bien se protéger, porter des lunettes, un chapeau et de la crème.»

Tout savoir sur le mélanome

– Le mélanome apparaît fréquemment sur le dos et sur les jambes chez les personnes à la peau claire.

– Les personnes à la peau plus foncées sont touchées davantage au niveau des mains, des pieds et des ongles.

– Le mélanome est asymétrique.

– Les lésions présentent des variations de couleurs

– Le mélanome mesure habituellement plus de 6 mm.

L’Appel, membre du groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *