Communaute
18:05 28 juillet 2014 | mise à jour le: 28 juillet 2014 à 18:05 temps de lecture: 2 minutes

Cours avec ta maison des jeunes

ACTIVITÉ PHYSIQUE. La course à pied a définitivement la cote. Même les jeunes s’y mettent… et l’adoptent. À preuve, des adolescents qui fréquentent les maisons des jeunes L’Envol de Sainte-Foy et le Repère de L’Ancienne-Lorette ont parcouru à relais la distance séparant Trois-Rivières du Village Vacances Valcartier du 15 au 17 juillet dernier dans le cadre de l’activité Cours sans ta tente.

Les coureurs devaient parcourir chacun 30 km, pour un total parcouru de 150 km. Michaël Leblond, Émilie Boutin et André Brûlé, trois jeunes qui prenaient part à l’activité, ont adoré leur expérience. «Je ne suis pas un joggeur d’expérience; c’était ma première fois. C’était vraiment une belle expérience que j’ai beaucoup appréciée. Je ne pensais pas que j’étais capable de courir autant», indique Michaël.

Pour André, c’est l’importance du projet qui l’a convaincu. «J’aime les gros défis», assure le jeune homme. Quant à Émilie, elle a tellement apprécié l’expérience qu’elle envisage de pousser plus loin. «J’hésite, mais j’ai le goût de participer à l’une des courses du Marathon des Deux Rives. Je pense que je suis capable. Ça m’a beaucoup motivé», dit-elle.

Pour les organisateurs de l’événement, il s’agit avant tout de démontrer que l’exercice physique peut être amusant. «Il ne s’agit pas de s’entraîner pour s’entraîner. C’est l’occasion pour les jeunes de se réaliser tout en ayant du plaisir et en socialisant avec d’autres jeunes fréquentant d’autres maisons des jeunes», explique Caroline Flamand, coordonnatrice de la Maison des jeunes L’Envol de Sainte-Foy.

Il reste que ce n’est pas toujours facile de faire du sport en sécurité. Les organisateurs de l’événement avaient tout prévu pour assurer la sécurité des jeunes coureurs. Les dossards, les véhicules précédant et suivant les coureurs, les affiches et l’accompagnatrice à vélo n’ont pourtant pas suffi. «Les automobilistes ne sont pas prudents. Plus on approchait de Québec, plus ils roulaient vite. Pourtant, on n’en prenait pas large», déplore la coordonnatrice de L’Envol.

Pour en savoir plus sur les activités de L’Envol et du Repère: http://www.mdjlenvol.com et http://www.mdjanciennelorette.com

L’Appel, membre du groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *