Communaute
00:15 9 décembre 2013 | mise à jour le: 9 décembre 2013 à 00:15 Temps de lecture: 3 minutes

Plus de 40 ans et à pleine capacité

Avec ses soupers thématiques et ses nombreuses activités, le Club FADOQ Rencontre Sainte-Geneviève est très actif. À raison de quatre propositions de loisir par semaine, ce club de l’âge d’or a trouvé la recette gagnante, tant et si bien qu’il est rendu à pleine capacité.

«On a procédé à une fusion avec le Club Mont-Joie Saint-Denys du quartier Saint-Denys-du-Plateau en 2007. Ça nous a permis d’ajouter la danse à nos activités. Mais on a reçu 115 membres de plus. On est rendu à plus de 500 membres; on a atteint notre limite. Une autre fusion à court terme ne pourrait pas être envisagée», estime Denise Moreau, présidente du Club FADOQ Rencontre Sainte-Geneviève.

Les sept membres du comité donnent respectivement une vingtaine d’heures de bénévolat par semaine pour assurer le bon fonctionnement de l’organisme.

Un peu d’histoire

Le club FADOQ Rencontre Sainte-Geneviève a été fondé en 1972 par l’exécutif suivant: Marie-Alice Jalbert, présidente; Claire Marier, vice-présidente; Jeannine Côté, trésorière, et Irène L’Italien, secrétaire. Près de 70% des membres sont des femmes et 30% sont des hommes. La moyenne d’âge est de plus de 60 ans.

De 1972 à 1976, les membres du club tiennent leurs premières rencontres dans le sous-sol du presbytère de la paroisse Sainte-Geneviève. On y propose des jeux de carte, le traditionnel bingo, des quilles, de la pétanque, du billard et des sorties.

Retrait du soutien financier

L’année 1991 marque un tournant dans l’histoire du club, puisqu’il transfère ses activités au Centre communautaire Claude-Allard. Un peu plus tard dans l’existence du Club FADOQ Rencontre Sainte-Geneviève (le club a changé de nom en 2007, suite à son affiliation avec la FADOQ), des soirées vins et fromages sont même organisées. Près de 200 personnes y participent.

Malgré le succès et la croissance constante du club, celui-ci a cessé de recevoir un soutien de la Ville de Québec (2 700$) en 2012, mais les finances continuent de bien se porter. «On n’a plus de services de la Ville de Québec, mais en même temps on n’a plus de montant perçu par abonnement par la ville», nuance Mme Moreau.

Troupe de danse

Outre les nombreuses activités et les soupers thématiques annuels, le Club FADOQ Rencontre Sainte-Geneviève a plus d’un atout dans sa manche: il compte ajouter à sa liste le bridge. Outre cette nouveauté, la troupe de danse est en train de gagner du galon.

Proposée depuis 2007, la troupe se joindra à un grand rassemblement au Patro Roc-Amadour en 2014, où d’autres troupes de danse de la FADOQ montreront leurs prouesses. «Le gala de danse de la FADOQ devrait réunir 700 personnes, autant les danseurs que les spectateurs. Ce n’est pas un événement compétitif; c’est une démonstration de danse. Lili Gauvin va diriger la chorégraphie. En 2013, nous avions dansé sur un rythme de merengue de Cuba, avec une chorégraphie», conclut la présidente du Club FADOQ Rencontre Sainte-Geneviève.

Comme quoi le club fait rayonner le succès de ses activités, même lors du gala de danse.

Groupe Québec Hebdo.

Le club en quelques dates

18 octobre 1972: première réunion

1972 à 1976: rencontres au sous-sol du presbytère de la paroisse Sainte-Geneviève

1991: occupation d’un nouveau local au centre communautaire Claude-Allard

2007: Fusion avec le club Mont-Joie Saint-Denys

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *