Communaute
04:37 27 mars 2013 | mise à jour le: 27 mars 2013 à 04:37 temps de lecture: 2 minutes

Le Manoir McDonald plein, deux ans après l’agrandissement

Après avoir bénéficié d’un agrandissement il y a deux ans au coût de 4 M$ pour augmenter son nombre de chambre de 19 à 32, le Manoir Ronald McDonald de Québec fonctionne déjà à pleine capacité.

«L’an dernier, notre taux d’inoccupation était de 90,2%. Ça se vide un peu les fins de semaine et à Noël, mais ça nous arrive encore fréquemment de devoir refuser des gens par manque de place», déplore Jacques Auger, président du Manoir Ronald McDonald de Québec.

«Dans quelques années, il y aura lieu d’ajouter de nouvelles chambres. Au moment de l’agrandissement, j’ai demandé à mon constructeur d’aménager les fondations de manière à ajouter sans problème jusqu’à trois étages supplémentaires. Ça a coûté 60 000$ de plus, mais on a bien fait. On est prêts pour l’avenir», a ajouté M. Auger, président de l’établissement de Québec depuis sa fondation, il y a 25 ans.

Don de plus de 280 000$

Chaque année, le manoir a un déficit d’opération de 250 000$ qu’il doit combler par des dons et diverses activités-bénéfices. Un groupe de 25 participants, représenté par Josée Bernier, a donné 285 500$ au Manoir Ronald McDonald de Québec, une somme qu’il a récolté après avoir réalisé comme activité-bénéfice la montée du Kilimandjaro.

Rappelons que le Manoir Ronald McDonald accueille les parents des enfants malades pour leur fournir de l’hébergement, pendant que leur enfant reçoit des soins dans un hôpital de la région de Québec. Le manoir dessert tout l’Est du Québec, de Trois-Rivières jusqu’aux Iles-de-la-Madeleine en passant par le Nouveau-Brunswick. «En 25 ans, on a accueilli plus de 20 500 familles», a résumé M. Auger.

Groupe Québec Hebdo.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *