Communaute
21:22 30 avril 2013 | mise à jour le: 30 avril 2013 à 21:22 temps de lecture: 2 minutes

La Société canadienne du cancer veut sensibiliser les jeunes au danger des rayons UV

La Société canadienne du cancer a tenu une activité, aujourd’hui au Collège Jésus-Marie, afin de sensibiliser les jeunes aux dommages causés par les rayons UV sur le visage humain.

Les élèves pouvaient passer un photomaton, un outil de prévention qui permet de voir les dommages causés par les rayons UV sur le visage d’une personne en prenant un cliché à 3mm sous la peau.

Cibler les jeunes

La chargée de projet pour cette activité, Marie-Michelle Voyer, soutient que la campagne de sensibilisation au cancer de la peau visait la clientèle des 15-19 ans pour une raison bien précise. «Je dirais que les jeunes n’ont pas toujours un comportement super sécuritaire avec les rayons UV. Selon des sondages, ces jeunes aiment se faire bronzer et avoir un teint hâlé, qui est en fait un moyen de défense de la peau. Malheureusement, ils ne se protègent pas beaucoup et représentent donc une clientèle à risque pour les cancers de la peau», a-t-elle expliqué.

Mme Voyer croit que c’est en agissant le plus tôt possible que les jeunes apprendront à avoir de bonnes habitudes pour essayer de diminuer les cas de cancer de la peau, le type de cancer le plus répandu au Canada.

Les jeunes qui s’inscrivent au photomaton courent la chance de gagner une foule de prix, dont deux iPad.

D’autres écoles

La Société canadienne du cancer a déjà rencontré les élèves du Cégep de Sainte-Foy hier dans le cadre de la même activité. Jeudi, la campagne de sensibilisation se transportera au Cégep de Limoilou (campus Charlesbourg), alors qu’elle sera de passage à l’école secondaire Pointe-Lévis le vendredi.

Cette tournée s’inscrit dans la mise en œuvre de la campagne de prévention du cancer de la peau organisé par la Société canadienne du cancer sous le thème miss et monsieur UV.

La Société canadienne du cancer était de passage au Collège Jesus-Marie, afin de sensibiliser les jeunes aux effets causés par les rayons UV sur le visage humain.

Thomas Verret

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *