Communaute
16:54 14 juin 2013 | mise à jour le: 14 juin 2013 à 16:54 Temps de lecture: 2 minutes

Un tableau interactif pour aider les jeunes avec une déficience visuelle

Un tableau interactif vient s’ajouter à la gamme d’équipements de l’Institut de réadaptation en déficience physique de Québec (IRDPQ) pour l’aider à poursuivre sa mission d’offrir des services d’adaptation, de réadaptation et de soutien à l’intégration sociale à sa clientèle.

Destiné plus particulièrement aux enfants et aux adolescents ayant une déficience visuelle, le tableau interactif présente de nombreux avantages. D’une part, il permettra aux intervenants de l’IRDPQ de fixer les paramètres optimaux pour que l’enfant puisse bien voir au tableau, évaluant notamment la distance par rapport à l’écran, la grosseur des objets projetés et le réglage de la luminosité. Ces conditions pourront par la suite être reproduites en classe où, déjà, ces tableaux interactifs remplacent progressivement les tableaux réguliers avec craie.

D’autre part, il s’agit d’un outil intéressant pour cette frange de la clientèle qui, en raison de sa déficience visuelle, montre souvent peu de goût pour la lecture, l’écriture et le dessin. L’attrait du tableau interactif favorisera l’apprentissage scolaire et, plus globalement, le développement de l’enfant.

Démonstration en a d’ailleurs été faite par la petite Madeleine lors du dévoilement à l’IRDPQ, alors qu’elle s’est prêtée de bonne foi aux exercices préparés par Danielle Bouchard, ergothérapeute, et Amélie Chrétien, spécialiste en réadaptation en déficience visuelle.

Cette acquisition a été rendue possible grâce à un don de 5000 $ du Fonds d’aide au développement du milieu de la Caisse Desjardins Sillery-Saint-Louis-de-France, remis à la Fondation Élan qui amasse des fonds pour l’IRDPQ.

Membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *