Société
20:27 20 mai 2018 | mise à jour le: 20 mai 2018 à 20:27 temps de lecture: 2 minutes

Regroupement de Saint-Félix, Saint-Augustin et Sainte-Catherine

RELIGION. Actif depuis plus d’un an, le Comité de transition sur les réaménagements pastoraux (CTRP) du secteur Lorette Ouest avance rondement dans ces opérations. D’ici janvier 2019, il devrait aboutir au regroupement des trois paroisses actuelles de Saint-Félix-de-Cap-Rouge, Saint-Augustin et Sainte-Catherine.

Sur la photo, on retrouve les principaux acteurs de la transition: Judith Mainguy, marguillière à Saint-Augustin; Michel Giroux, président de la Fabrique de la paroisse Saint-Augustin; Yseult Roy-Raby, marguillière à Saint-Félix; Bruno Dumas, président de la Fabrique de la paroisse Sainte-Catherine; Francine Dorval, présidente du CTRP et de la Fabrique de la paroisse Saint-Félix; Léopold Manirabarusha, curé; Louis-Marie Garneau, membre du CTRP; Patrick Bouillé, directeur administratif; Marcelle Larivière, accompagnatrice diocésaine; et Odile Nadeau, secrétaire du CTRP.

(Photo gracieuseté – Denis Guénette)

Si plusieurs étapes ont été franchies, il reste encore bien du travail à accomplir en vue de la formation d’une seule paroisse unifiée. Récemment entré en fonction, le directeur administratif Patrick Bouillé accompagne les trois assemblées de fabrique dans la gestion des ressources humaines, financières et matérielles. À terme, cela permettra à l’assemblée de fabrique regroupée d’orchestrer les projets de la future paroisse.

Parmi les tâches qui restent à faire, il faudra désigner une appellation consensuelle pour la paroisse unifiée. À la suite d’une consultation menée à l’automne 2017, le Comité de transition a soumis trois noms au vicaire général du diocèse de Québec. C’est l’archevêque qui prendra la décision finale dans un avenir rapproché.

Logo de l’appellation temporaire de la future paroisse unifiée.

(Exquisse gracieuseté)

De façon préliminaire, les acteurs de l’unification fonctionnent sous la dénomination de la Communauté des trois clochers. «Par ailleurs, précise M. Bouillé dans un communiqué, des travaux sont en cours pour l’identification du siège social de la nouvelle paroisse ainsi que la résidence pour les prêtres.»

Rappelons que le plan de l’archevêque de Québec, le cardinal Gérald Cyprien Lacroix, prévoit que les 216 paroisses existantes en 2011 seront progressivement réaménagées pour constituer 37 paroisses d’ici 2020.

Assemblée publique

Une rencontre d’information et de consultation paroissienne des trois communautés a lieu ce jeudi 24 mai à 19h30, à l’église Saint-Félix-de-Cap-Rouge.

Pour plus d’information: www.communautedes3clochers.com

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *