Société
21:38 7 mars 2018 | mise à jour le: 7 mars 2018 à 21:38 temps de lecture: 2 minutes

Une pétition pour bannir les sacs de plastique

ENVIRONNEMENT. Préoccupé par le fléau des sacs de plastique qui partent au vent et s’accumulent dans la nature, Yannick Putseys a décidé de s’attaquer au problème dans le cadre de sa formation académique.

Trop de sacs de plastique se retrouvent dans la nature au goût de Yannick Putseys, qui invite la population à signer sa pétition pour les interdire.

(Photo gracieuseté)

L’élève au programme des technologies d’information et des communications (PROTIC), au Collège des Compagnons à Sainte-Foy, en fait une affaire d’État. Ainsi, dans le de son cours Projet personnel d’orientation (PPO), il a choisi de mettre de l’avant sa fibre écologiste en déposant une pétition électronique à l’Assemblée nationale.

Celle-ci propose d’abolir les sacs de plastique à usage unique dans les commerces du Québec. L’élève de 3e secondaire en informatique a lui-même intégré sa pétition sur le site Internet du gouvernement provincial en début d’année. Il a également créé une page Facebook qui fait la promotion de sa démarche citoyenne.

«La principale raison pour laquelle j’ai entrepris ce projet est à la fois écologique et environnementale. Car, sur 2 milliards de sacs de plastique utilisés chaque année au Québec, seulement 14% sont recyclés. Ce qui fait en sorte que plusieurs d’entre eux se retrouvent dans des endroits où il ne devrait pas être, soit des parcs et des lacs, ce qui a des impacts sur les écosystèmes terrestres et marins», justifie Yannick.

Déterminé, le jeune homme appuie son initiative étudiante sur le fait que certaines grandes villes, dont Montréal, ont déjà joint le mouvement mondial et adopté des règlements à cet effet. Son objectif est de recueillir plus de 5000 signatures d’ici à la date d’échéance fixée au 16 mai.

Pour signer la pétition, cliquez ici

Sinon, consultez la page Facebook

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *