Société
19:28 29 avril 2018 | mise à jour le: 29 avril 2018 à 19:28 Temps de lecture: 2 minutes

Célébration de la dernière victoire française de Sainte-Foy en 1760

HISTOIRE. La sacristie du site patrimonial de la Visitation, voisin du Centre d’interprétation historique de Sainte-Foy, a été le théâtre d’une activité de commémoration du 258e anniversaire de la victoire française de Sainte-Foy en 1760.

Dignitaires et membres de la Société Saint-Jean-Baptiste de Québec et de la Société d’histoire de Sainte-Foy ont souligné le 258e anniversaire de la victoire française de Sainte-Foy en 1760.

(Photo TC Media – François Cattapan)

Pour l’occasion, les amateurs de patrimoine se sont joints aux membres de la Société Saint-Jean-Baptiste de Québec et de la Société d’histoire de Sainte-Foy. Les discours protocolaires ont mis l’accent sur l’importance de l’œuvre de mémoire, qui est soulignée chaque année sur le site même de la bataille.

Des soldats du régiment de Guyenne étaient personnifiés sur place.

(Photo TC Media – François Cattapan)

Le déroulement de l’affrontement historique marquant la dernière victoire française avant la conquête de la Nouvelle-France par l’Angleterre a été raconté par le sergent La Terreur. Ce membre de la compagnie des grenadiers du régiment de Guyenne était personnifié par Daniel Tremblay. Il a relaté le farouche assaut triomphal des troupes françaises menées par François Gaston chevalier De Lévy contre l’armée britannique sous les ordres du brigadier général James Murray, le 28 avril 1760.

Une seconde conférence a été prononcée par Louise Lainesse, étudiante à la maîtrise en histoire de l’Université Laval. Elle portait sur l’aspect des répercussions directes de la guerre sur la population civile et «l’incertitude des veuves à l’heure de la conquête».

La prochaine activité de la Société d’histoire de Sainte-Foy portera sur un thème d’actualité: «Histoire des tramways de Québec 1865-1948», le mardi 15 mai à 19h30.

Information: www.societeshistoirequebec.qc.ca

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *