Société
14:26 21 décembre 2017

Triplex recherche écopatriotes convaincus

PATRIMOINE. Contrainte de se départir de sa résidence du secteur Saint-Thomas-d’Acquin, Danielle Drolet aimerait bien que la propriété acquise à l’aide d’un petit pécule hérité de ses parents puisse servir une double cause.

Le site du 2096 rue Richer d’abord offert pour un projet d’écohabitation, avant d’écouter les propositions des promoteurs immobiliers.

(Photo TC Media – François Cattapan)

D’une part, permettre à trois jeunes couples de partager un projet d’écohabitation en triplex (pour environ 125 000$ chacun) et, d’autre part, favoriser le financement d’une permanence dans la Capitale pour le mouvement Québec Français.

Autrement, l’occupante du 2096 rue Richer devra se résigner à laisser sa propriété centenaire (évaluée entre 350 000$ et 400 000$ incluant le terrain) aux mains d’un promoteur. Celui-ci pourrait être tenté d’y ériger des logements à proximité du Cégep Garneau.

Les intéressés doivent contacter François Drouin, agent immobilier chez Sutton.

TC Media

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *