Société
11:57 9 novembre 2017 | mise à jour le: 9 novembre 2017 à 11:57 temps de lecture: 3 minutes

Deux professeurs de l’université Laval primés par l’Acfas

MÉRITE. Deux professeurs de la Faculté de médecine de l’Université Laval, Jacques Simard et Angelo Tremblay, ont reçu un prix de l’Association francophone pour le savoir (Acfas), pour leur contribution exceptionnelle à la recherche lors du gala annuel de l’organisme tenu mercredi à Montréal.

Campus de l’Université Laval.

(Photo gracieuseté – Université Laval)

Prix Léo-Pariseau, sciences biologiques et sciences de la santé

Le professeur Jacques Simard, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en oncogénétique et chercheur au Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval, a remporté le prix Léo-Pariseau en sciences biologiques et sciences de la santé pour l’excellence et le rayonnement de ses travaux en génétique des cancers du sein et de l’ovaire.

Le professeur Jacques Simard, Prix Léo-Pariseau de l’Acfas en sciences biologiques et sciences de la santé.

(Photo gracieuseté – Acfas)

Cette distinction lui a été attribuée pour sa participation à la caractérisation de l’impact des mutations dans les gènes de susceptibilité au cancer du sein et de l’ovaire BRCA1 et BRCA2, des cancers particulièrement précoces et dévastateurs qui peuvent affecter plusieurs membres d’une même famille. Ses découvertes ont contribué à la mise au point d’un test de dépistage de la prédisposition au cancer du sein et de l’ovaire utilisé internationalement.

Le professeur Simard a également contribué d’importante façon au domaine de l’endocrinologie moléculaire, en permettant notamment de mieux comprendre le mode d’action et la biosynthèse des hormones stéroïdiennes qui exercent un rôle clé dans la régulation et la croissance des tumeurs du sein et de la prostate.

Prix Jacques-Rousseau, multidisciplinarité

Le professeur Angelo Tremblay, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en environnement et bilan énergétique et chercheur au Centre de recherche de l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec, a reçu le prix Jacques-Rousseau pour le caractère multidisciplinaire de ses recherches sur l’obésité.

Le professeur Angelo Tremblay, Prix Jacques-Rousseau de l’Acfas pour la multidisciplinarité.

(Photo gracieuseté – Acfas)

Ses recherches portent sur les facteurs influençant l’équilibre énergétique chez les humains, dans le but d’améliorer le contrôle de l’obésité. Alliant à la fois génétique, nutrition, physiologie de l’exercice et biochimie, le professeur Tremblay s’est notamment intéressé à l’étude de déterminants non traditionnels de l’obésité tels que la durée de sommeil, la faible consommation de calcium et de produits laitiers, les comportements alimentaires à risque, l’effort cognitif ainsi que les polluants organiques persistants.

En osant sortir des sentiers battus, le professeur Tremblay a établi des ponts novateurs entre différentes disciplines scientifiques et a apporté une contribution qui transpire désormais dans les politiques de santé publique tant au Canada qu’ailleurs dans le monde.

(Source: Unversité Laval)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *