Société
15:37 17 février 2015 | mise à jour le: 17 février 2015 à 15:37 temps de lecture: 1 minutes

Faire face au cancer: à deux c’est mieux

SOUTIEN. Il y a quelques années, Francine Robert recevait le terrible diagnostic: cancer. Un sarcome sur une vertèbre, un cancer rare pour lequel elle a été soignée à Boston, faute de soins disponibles ici. Puis au mois de janvier suivant, elle apprend qu’elle a des nodules aux poumons. Cette fois, elle est soignée ici. Deux pays, deux médecins, deux mondes. S’il y a une chose que Francine Robert et son mari, Denis Bernard, savent, c’est ce dont les couples qui affrontent le cancer ont besoin… et ce qu’ils n’ont pas ici, au Québec.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *