Société
16:47 10 mars 2015 | mise à jour le: 10 mars 2015 à 16:47 Temps de lecture: 3 minutes

Agathe LaTuque fait découvrir la richesse culturelle de chez nous aux Français

ART DE VIVRE. Agathe LaTuque, pseudonyme accrocheur d’une jeune femme de Cap-Rouge, est partie en France en 2009 dans le cadre de ses études. C’est en 2013 qu’elle crée Swing la bacaisse dans l’fond d’la boîte à bois, un blogue destiné à tous ceux qui s’intéressent de près ou de loin à la culture québécoise et canadienne en France. Retour avec elle sur ce projet original auquel elle consacre beaucoup de temps.

«J’avais le désir de partir de clichés que tout le monde a et de les renverser complètement», explique Agathe LaTuque. La jeune femme qui a étudié jusqu’au doctorat dans le domaine de la culture, a constaté un réel engouement en France pour le Québec et le Canada. Elle décide alors de se lancer dans un blogue art de vivre québécois et canadien. «Au départ, quand j’ai lancé le projet, je ne savais même pas ce que c’était qu’un blogue», relate-t-elle. Les codages, le langage « web » lui ont fait passer une quinzaine d’heures par jour sur le lancement du médium d’expression virtuel. Actuellement, le projet roule et Swing la bacaisse dans l’fond d’la boîte à bois attire entre 5000 et 10 000 personnes par mois.

Ce qu’on trouve dans Swing la bacaisse dans l’fond d’la boîte à bois

La ligne de rédaction d’Agathe LaTuque est de faire des liens et référencer tout ce qui est québécois et canadien en France. On retrouve des recettes sur son blogue, comme des entrevues avec des personnalités québécoises de passage en France, ou encore des « playlists » de musique canadienne, bref, tout ce qui touche à l’art de vivre bien de chez nous. «Mon but c’est de faire découvrir la culture canadienne en France, j’amène la perspective d’une Québécoise en France. On est dans le divertissement», mentionne la Québécoise expatriée. D’après elle, le blogue s’adresse à tout le monde, autant les Français que les Canadiens de passage ou non en France, nostalgiques de leur coin de pays. «Il y a d’ailleurs beaucoup de francophones du Canada anglais qui viennent lire le blogue», rapporte Mme LaTuque.

100% sirop d’érable

Agathe LaTuque ne sait pas encore si elle restera toute sa vie en France. «Mon cœur est toujours québécois, je suis toujours un peu dans un banc de neige. Je souhaitais faire une activité professionnelle qui me permette de garder un lien avec mes racines. Je suis vraiment fière de qui je suis et d’où je viens», exprime la jeune femme. D’après elle, il n’est pas trop difficile de convaincre les Français de la richesse culturelle du pays, elle constate un véritable enthousiasme de leur part pour le Canada.

Prochainement, Agathe LaTuque va continuer à faire connaître son blogue afin qu’il lui permette de mieux gagner sa vie, puisqu’elle y consacre une part importante de son temps. Elle a d’autres idées de projets d’écriture, en plus d’avoir sa propre ligne de bijoux: Miss Tiguidou.

Pour suivre Agathe LaTuque: http://www.swing-la-bacaisse-dans-lfond-dla-boite-a-bois.com/ et http://www.facebook.com/AgatheLaTuque

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *