Société
19:30 29 avril 2015 | mise à jour le: 29 avril 2015 à 19:30 temps de lecture: 3 minutes

La persévérance selon Alex Harvey

CONFÉRENCE. La vie sème parfois quelques embûches, mais lorsque l’on garde les yeux fixés sur ses objectifs et que l’on met les efforts nécessaires, rien n’empêchera de les surmonter.

Tel était le message qu’a livré le skieur de fond Alex Harvey, mardi, devant des élèves du Collège des Compagnons lors d’une conférence sur la persévérance. L’athlète de Saint-Ferréol-les-Neiges a pris en exemple ses mésaventures aux Jeux olympiques de Sotchi.

À l’époque, les attentes étaient très élevées à son endroit alors que plusieurs, dont lui-même, espéraient qu’il devienne le premier Canadien à remporter une médaille olympique dans cette discipline. Des problèmes de fartage ont toutefois transformé ce rêve en cauchemar, le skieur n’ayant malheureusement pas été en mesure de chauffer les meneurs.

Il a repris l’entraînement l’été dernier et son équipe a apporté des changements qui se sont révélés bénéfiques pour ce qui s’est avéré être sa meilleure saison. «Quand il y a des embûches, si tu es capable de réagir correctement et que tu mets les efforts, c’est sûr que ce sera payant. Ça peut prendre six mois ou des années, mais ça va payer», a lancé le skieur de fond.

Persévérance scolaire

Cette conférence a été organisée par un groupe de 18 élèves prenant part à un projet de persévérance scolaire intitulé «Passeport Plus». Cette nouvelle approche pédagogique au Collège des Compagnons permet de dégager du temps de classe pour la réalisation de projets entrepreneuriaux à l’intérieur des périodes de mathématiques dans le but de stimuler la motivation et la mobilisation de ces élèves ayant connu quelques difficultés à l’école.

Suite à une autre conférence donnée en octobre dernier, les élèves ont jugé qu’il serait intéressant d’inviter une personnalité inspirante pour qu’elle discute de son parcours. Il devait trouver cette personne et s’occuper de l’organisation de l’événement.

Une expérience qui a visiblement plus. «Le travail d’équipe comme ça, c’est vraiment le fun. On est plein de comités alors il faut qu’on communique ensemble. Ça nous rend aussi plus débrouillards parce qu’on ne peut pas toujours compter sur notre professeur, indique Sébastien Lavoie et Mike Bédard. Avoir une personnalité comme ça qui prend le temps de venir nous voir, c’est super. C’est motivant, ça donne un boost

Passeport-PLUS?

P=Persévérance

L=Leadership

U=Unique

S=Solidarité

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *