Politique
19:00 5 juin 2007 | mise à jour le: 5 juin 2007 à 19:00 temps de lecture: 2 minutes

La petite histoire du cimetière Mount-Hermon

Lieu du dernier repos de plusieurs personnages célèbres de Québec, le cimetière Mount-Hermon du district de Sillery est un élément important de la petite histoire de la capitale. Question de souligner ses quelque 160 ans d’existence, un panneau patrimonial y a été installé en collaboration avec la Société d’histoire de Sillery et l’Arrondissement de Sainte-Foy–Sillery.

Le panneau a été dévoilé officiellement jeudi dernier par le président de la Société d’histoire de Sillery (SHS), Hugues Michaud et le surintendant du cimetière, Bryan Treggett. Plusieurs artisans de la communauté silleroise étaient aussi présents à la cérémonie animée par l’animateur de radio Michel Lamarche.
«Je demeure tout près depuis une quarantaine d’années et j’ai une affection particulière pour ce cimetière, mentionne M. Michaud. Ce projet de panneau patrimonial est en gestation depuis deux ans. Nous avons rencontré plusieurs obstacles en cours de route mais nous avons réussi.»
«C’est un moment très important pour nous et je tenais beaucoup à ce panneau, souligne pour sa part Bryan Treggett. Nous avons réussi à garder le cimetière comme à ses débuts et je crois que le fondateur en serait bien content.»

Aménagé en 1848 sur l’ancienne terre du juge Edward Bowen donnant sur le chemin Saint-Louis, le cimetière Mount-Hermon accueille plusieurs personnalités qui ont façonné l’histoire de Québec. Signalons notamment John T. Breakey, marchand de bois qui a donné son nom à Breaykeyville, René Jalbert, héros de la fusillade à l’Assemblée nationale en 1984 et John Simons, fondateur de la Maison Simons.
«C’est un lieu exceptionnel non seulement de mémoire mais aussi pour son panorama extraordinaire, affirme la présidente de l’arrondissement de Sainte-Foy–Sillery, Francine Bouchard. Et je veux souligner que n’eut été du travail de M. Hugues Michaud, ce projet de panneau ne se serait pas réalisé.»

Le président de la SHS espère maintenant que les résidents de Québec mais aussi les touristes iront admirer ce joyau de l’arrondissement de Sainte-Foy–Sillery. Signalons que le panneau est l’œuvre du graphiste Charles Lessard qui a d’ailleurs eu droit à plusieurs compliments lors du dévoilement.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *