Politique
20:55 8 septembre 2009 | mise à jour le: 8 septembre 2009 à 20:55 temps de lecture: 3 minutes

Trois nouveaux visages au sein d’Équipe Loranger

Émile Loranger fera campagne avec trois vétérans et autant de nouveaux visages au cours des prochaines semaines, tel que vous l’apprenait Québec Hebdo en août dernier. Yvon Godin, Sylvie Papillon et l’ancienne conseillère Sylvie Falardeau joignent la formation.

Josée Ossio (Saint-Jacques), André Laliberté (Notre-Dame) et Louis Marcotte (Saint-Paul) espèrent obtenir à nouveau la confiance des électeurs dans leur district. Actuel conseiller du secteur des Pins, Robert Gosselin se retirera de la vie politique à la fin de son premier mandat. Le chef a d’ailleurs souligné l’implication de celui-ci au cours des quatre dernières années.

Après avoir longtemps réfléchi à son avenir, Émile Loranger veut continuer le travail au cours des quatre prochaines années. «Là-dessus, tu ne niaises pas avec le monde. Quand tu prends un job, tu la prends jusqu’au bout. Je sais qu’il y a des rumeurs qui circulent comme quoi je ne ferais pas quatre ans. C’est ma femme qui m’a ramené à l’ordre et qui m’a dit que je n’irais pas jusqu’au bout si je quittais.»

Le coloré politicien entend d’abord surveiller de près la suite de l’entente à l’agglomération. Certes il y a eu règlement du dossier, mais M. Loranger veut s’assurer du respect des paramètres établis.

Il souhaite par ailleurs profiter du programme provincial fédéral accéléré pour remettre les infrastructures municipales à jour. «Nous serions clairs pour 25 à 30 ans», pense-t-il.

L’actuel maire de L’Ancienne-Lorette veut également poursuivre la revitalisation du boulevard Hamel, dans la lignée d’Adrénaline Sports, l’hôtel Must et la pharmacie Jean-Coutu.

Il entend également revoir l’aménagement de la rue Notre-Dame pour en faire une véritable rue principale. La construction en cours du supermarché Metro représente un pas dans la bonne direction, croit-il.

L’aménagement d’un terrain synthétique pour le soccer et le football ainsi que l’ouverture d’un centre sportif pour les différentes générations se retrouvent aussi à la liste des projets.

Contre Démocratie L’Ancienne-Lorette

Émile Loranger et sa bande se mesureront aux candidats de Démocratie L’Ancienne-Lorette, dont Daniel Dupuis aspire à la mairie. Les deux hommes ont jadis marché ensemble dans l’aventure municipale avant la fusion forcée de 2002.

«Daniel est un gars avec qui j’ai adoré travailler pendant six ans, affirme M. Loranger. C’était un très bon conseiller. Il y croyait. Quand il s’est fait élire en 2001 à Québec, il s’est servi de mon nom en disant que je l’appuyais. Six, sept, huit mois après l’élection, il ne voulait plus rien savoir. Le Daniel Dupuis que j’avais connu n’existait plus. C’était peut-être la maladie des grandeurs, je ne sais pas…»

Diane Boucher (des Pins), Daniel Dumont (Saint-Jacques), Line Lacroix (Saint-Olivier), Jean-Marie Moisan (Saint-Paul), Christian Thériault (Saint-Jean-Baptiste) et Yanick Blouin (Notre-Dame) défendront aussi les couleurs de Démocratie L’Ancienne-Lorette .

Les élus d’Équipe Loranger forment à l’heure actuelle la majorité à l’hôtel de ville de L’Ancienne-Lorette.

Pour en savoir davantage au sujet des deux formations, on peut visiter le http://www.equipeloranger.com (Équipe Loranger) et democratieanciennelorette.com (Démocratie L’Ancienne-Lorette) sur Internet.

Équipe Loranger

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *