Politique
15:10 28 août 2017 | mise à jour le: 28 août 2017 à 15:10 Temps de lecture: 2 minutes

Un biologiste sous la bannière péquiste dans Louis-Hébert

POLITIQUE. Intéressé par les enjeux environnementaux et de transport, c’est le biologiste de carrière Normand Beauregard qui représentera le Parti québécois en vue de l’élection partielle dans Louis-Hébert. Le candidat a été présenté publiquement par le chef péquiste, Jean-François Lisée, sur une ferme de Saint-Augustin.

Le candidat du PQ, Normand Beauregard, entouré de la lieutenante régionale, Agnès Maltais, et du chef, Jean-François Lisée.

(Photo TC Media – François Cattapan)

Habitant dans la circonscription de l’ouest de Québec depuis la fin de ses études universitaires, il y a 30 ans, M. Beauregard estime bien connaître les attentes des électeurs de l’endroit. Parmi ses priorités locales, il entend mettre l’accent sur la nécessité de faire respecter les lois environnementales par les entreprises délinquantes, améliorer la circulation par des solutions en transport viable et favoriser l’accès à la propriété pour les jeunes familles.

«Comme souverainiste convaincu, je désire mettre mes compétences environnementales et ma connaissance du milieu au profit de ma circonscription. Je trouve qu’on fait encore trop de place au pétrole. Il est temps d’évoluer. J’ai le goût de faire partie d’un gouvernement qui croit au développement durable pour dynamiser son économie», a fait valoir le candidat péquiste.

Son chef, Jean-François Lisée, a insisté sur le bagage de son candidat, qui a notamment été coordonnateur de la politique énergétique du Québec. À son avis, le fait que M. Beauregard ait consacré sa vie à l’environnement et au développement durable fait de lui l’homme de la situation pour contrer le discours favorable au pipeline Énergie-Est de ses adversaires libéral et caquiste.

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *