Politique
12:37 23 octobre 2017

Le député fédéral Joël Godin satisfait de son parcours à mi-mandat

OTTAWA. Le 19 octobre 2015, les citoyens de la circonscription de Portneuf – Jacques-Cartier ont élu le candidat conservateur Joël Godin pour les représenter à Ottawa. Maintenant à mi-chemin de son mandat de quatre ans, le politicien dresse un bilan positif de ses deux premières années à titre de député de Portneuf – Jacques-Cartier.

Le député fédéral Joël Godin a agi comme membre du comité permanent des comptes publics, qui a pour mandat de questionner les rapports du vérificateur général du Canada.

(Photo gracieuseté – Bernard Thibodeau, Services HOC-CDC)

M. Godin avait pris l’engagement, à la suite de son élection de 2015, d’être accessible et présent dans Portneuf – Jacques-Cartier. «Considérant que le travail parlementaire s’effectue à Ottawa, je me fais un devoir de revenir à chaque week-end et de répondre favorablement aux invitations des gens que je représente. Mon rôle est de travailler pour eux et dans leurs intérêts, d’écouter leurs préoccupations, leurs projets, leurs ambitions, et de porter leur voix à la Chambre des communes» a affirmé le député conservateur.

Depuis deux ans, M. Godin et les membres de son équipe estiment avoir participé à plus de 400 activités dans les 28 municipalités qui composent le grand territoire de Portneuf – Jacques-Cartier. Par ailleurs, il considère avoir posé plusieurs gestes concrets dans des dossiers sensibles pour sa circonscription. Au cours des deux premières années de son mandat, il a entre autres poursuivi ses interventions auprès de Transport Canada et des autres ministères afin que la municipalité puisse enfin acquérir le quai de Portneuf et obtenir les argents nécessaires pour la mise à niveau des installations portuaires.

Parmi les autres dossiers qui ont retenu l’attention et suscité l’action du député fédéral de Portneuf – Jacques-Cartier, mentionnons la défense des intérêts des PME, des agriculteurs et des professionnels contre la réforme fiscale des Libéraux, le prolongement du réseau de gaz naturel jusqu’à Saint-Marc-des-Carrières, l’accompagnement des entreprises et organismes pour obtenir leur part des programmes de subvention, la promotion des produits locaux, le parrainage d’une pétition demandant au gouvernement de considérer l’importance des familles de militaires, en plus d’agir en défenseur du fait français et de la gestion de l’offre.

TC Media

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *