Politique
06:39 4 novembre 2013 | mise à jour le: 4 novembre 2013 à 06:39 temps de lecture: 3 minutes

Démocratie Québec fait une percée dans Sainte-Foy-Sillery-Cap-Rouge

Paul Shoiry a peut-être gagné son pari dans Saint-Louis-Sillery, mais il est le seul candidat de Démocratie Québec a remporté un siège dans l’arrondissement Sainte-Foy-Sillery-Cap-Rouge. Il devra ainsi composer avec les trois conseillers élus de l’Équipe Labeaume, dont le jeune candidat vedette de Cap-Rouge-Laurentien, Laurent Proulx.

Démocratie Québec défendra les intérêts de Saint-Louis-Sillery

En dépit de son siège solitaire à l’arrondissement, c’est un conseiller reconnaissant envers les citoyens qui a accueilli la nouvelle de son élection, avec 60,5% des suffrages. La première préoccupation de Paul Shoiry leur est d’ailleurs adressée, alors qu’il promet avant toute chose de bien les servir. Autrement, il anticipe déjà que les questions de circulation et de sécurité routière retiendront son attention au cours de son mandat, de même que celles d’urbanisme et de zonage. Son seul rival, Robert Dinan d’Équipe Labeaume, aurait évidemment préféré gagner, comme il le dit lui-même, mais reconnaît qu’il se mesurait à un adversaire de taille qui a eu droit à une importante couverture médiatique. «La vie continue. Je suis un professionnel. C’est le retour à ma vie, la vraie vie», conclut-il sur cette expérience qu’il avoue avoir menée avec plaisir et intégrité.

Une lutte loin d’être serrée dans Cap-Rouge-Laurentien

Conrad Verret, colistier de David Lemelin dans Cap-Rouge-Laurentien, n’a jamais été une menace pour Laurent Proulx au cours du dépouillement des votes. Le candidat d’Équipe Labeaume a d’emblée pris les devants avec une confortable avance, qui s’est soldée par une victoire de 53,1%, contre 27,1% pour Démocratie Québec. Cela dit, «ma réussite, c’est d’être élu. Je ne me suis pas attardé sur les chiffres», a déclaré le jeune conseiller, visiblement heureux de remplacer Jean Guilbault, élu en 2009 sous la bannière Labeaume avant de devenir indépendant. Quant à M. Verret, il n’a pas caché sa déception. «Mais on n’est jamais perdant quand on pose des gestes sincères et volontaires pour que la démocratie règne. En ce sens-là, je suis content du travail accompli», a confié celui qui retournera maintenant auprès de sa famille.

Districts électoraux du Plateau et de la Pointe-de-Sainte-Foy

Deux autres nouveaux visages d’Équipe Labeaume composeront le conseil d’arrondissement avec l’élection de Rémy Normand (Le Plateau – 68,2%) et d’Anne Corriveau (La Pointe-de-Sainte-Foy – 59,8%). Celle-ci s’est dite «très zen» devant le mandat qui l’attend: «Je suis assez surprise de prendre ça de façon calme.»

Membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *