Politique
22:20 29 septembre 2013 | mise à jour le: 29 septembre 2013 à 22:20 temps de lecture: 3 minutes

Paul Shoiry présente ses engagements dans «Saint-Louis – Sillery»

Le candidat de Démocratie Québec, Paul Shoiry, a présenté, cet après-midi, l’ensemble de ses engagements dans le district «Saint-Louis – Sillery», en vue des élections municipales du 3 novembre à la Ville de Québec.

Accompagné du chef du parti, David Lemelin, devant la bibliothèque Charles-H.-Blais, M. Shoiry a déclaré que le maintien et l’amélioration de la qualité de vie des gens du district représentaient une priorité absolue et que cela devait se réaliser par des actions concrètes et rapides.

«J’ai rencontré beaucoup de résidents au cours des dernières semaines et c’est ce qui ressort le plus dans le porte-à-porte. Les citoyens sont de plus en plus inquiets de la détérioration de leur qualité de vie et de la sécurité dans les quartiers résidentiels. C’est pourquoi il est très important de prendre les moyens nécessaires et d’agir vite pour régler la situation», a indiqué le candidat.

Pour ce faire, s’il est élu le 3 novembre, M. Shoiry entend assurer une meilleure présence policière dans les quartiers résidentiels et proposer d’autres initiatives visant à faire ralentir les automobilistes aux abords des écoles, des parcs et de l’ensemble des secteurs.

Un meilleur entretien des trottoirs et l’aménagement d’un réseau cyclable continu, intégré et sécuritaire figurent dans son programme qui prévoit des investissements dans les équipements de sports et de loisirs, notamment, à l’aréna Jacques-Côté et dans plusieurs parcs comme Saint-Louis-de-France, Saint-Thomas-D’aquin, Du-Buisson, Saint-Michel, Myrand, Saint-Charles-Garnier et Saint-Yves.

Une densification plus intelligente

Selon M. Shoiry, la protection de la qualité de vie passe aussi par une densification plus intelligente et cohérente que celle préconisée actuellement par l’administration Labeaume. «Il faut s’assurer que les nouvelles constructions respectent la trame urbaine existante par l’adoption d’une politique de densification équilibrée. On se doit de protéger les arbres et les espaces verts de notre quartier par une réglementation plus sévère tout en mettant à contribution les conseils de quartier afin de garantir la prise en compte des réalités locales», a ajouté le candidat qui compte aussi appuyer les artères commerciales de quartier dans leurs activités et vocations locales.

M. Shoiry a terminé son allocution en affirmant que le projet de Parc des Grands Domaines, mis de l’avant par la Coalition pour l’arrondissement historique de Sillery, devait se réaliser avec la Commission de la capitale nationale du Québec.

À cet effet, il a invité le gouvernement du Québec à confier à la Commission de la Capitale nationale du Québec la responsabilité et les moyens de mener ce projet à terme par des investissements raisonnables pour répondre aux demandes des citoyens.

 

L’Appel, membre du Groupe Québec Hebdo.

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *