Économie
14:55 20 août 2012 | mise à jour le: 20 août 2012 à 14:55 temps de lecture: 3 minutes

Rondelle.ca : quand trois passionnés de hockey se lancent en affaires

Simon Paradis-Lacroix joint l’utile à l’agréable. Ce passionné de hockey qui a de la graine d’entrepreneur est président-directeur-général – ou capitaine comme il dit – de rondelle.ca, un site Internet de petites annonces classées liées au hockey. À tout juste 11 ans, le jeune entrepreneur, appuyé par son père François et son grand-père Ghislain, voit déjà son entreprise prendre rapidement son envol.

Le site, devenu depuis son lancement il y a quelques mois le site de bazar officiel de l’Association de hockey mineur de Sainte-Foy-Sillery, était au départ une histoire familiale, un projet pour rapprocher différentes générations de passionnés de hockey. Il faut dire que pour Simon, le hockey, c’est un mode de vie. «La fin de semaine, c’est dans les arénas. L’été quand il fait beau, je shot dans mon but dehors. L’hiver, on a une patinoire dans la cour et l’été je suis dans une ligue de hockey estivale», explique le jeune garçon.

La gestion de rondelle.ca le passionne tout autant. Et la présence de Ghislain n’y est pas étrangère. «Le grand-papa de Simon lui sert de mentor pour ce projet. Le site sert de prétexte pour mettre en relation le petit-fils et le grand-papa dans le cadre d’un projet intergénérations. C’est une façon de faire dialoguer deux personnes qui ont plusieurs décennies d’écart d’âge», explique François Paradis, papa de Simon et fils de Ghislain.

Un babillard sur le Web

C’est à l’aréna que l’idée d’un site de petites annonces dédiées au hockey a germé dans l’esprit des Paradis. «On s’est bien rendu compte, en regardant les babillards, que les gens voulaient vendre leur équipement de hockey», explique François. Travaillant lui-même en informatique, il a rapidement eu l’idée d’un site Web qui pourrait éventuellement devenir une source de revenus pour son fils.

Même s’ils se doutaient bien de l’intérêt que pourrait susciter leur projet, les trois entrepreneurs ne pensaient pas que les choses évolueraient aussi vite. «Je ne m’attendais pas à avoir autant d’annonces que ça. On n’a même pas été agressifs dans notre publicité», s’enorgueillit Simon. «La réponse est vraiment bonne. Les gens prennent la peine de nous dire que le site est génial. Ce bout-là m’épate», ajoute François.

Et le projet continue de grossir. Dans la cuisine de François Paradis, les idées fusent. Simon aimerait ajouter à son site les statistiques des différentes ligues de hockey. Ghislain, lui, considère qu’il faut attendre d’atteindre un plus gros volume alors que François envisage d’en finir avec son «offre de lancement gratuite» pour passer aux annonces payantes. «On a plein d’idées. Il faut tout simplement trouver du temps pour gérer tout ça» conclut François.

Rondelle.ca est d’abord consacré à la vente et à l’achat d’équipement de hockey. Devant la popularité grandissante du site, Simon et ses deux acolytes ont décidé d’élargir leur offre de service au hockey au sens large : voyages sportifs, écoles de formations, jeux et jouets, articles de collectionneurs, etc.

L’Appel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

19:48 11 septembre 2012 | mise à jour le: 11 septembre 2012 à 19:48 temps de lecture: 3 minutes
Sillery fête le hockey

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *