Économie
23:00 8 novembre 2012 | mise à jour le: 8 novembre 2012 à 23:00 temps de lecture: 2 minutes

Projet de 24 M$ dans le quartier Laurentien

D’ici quelques semaines, la première pelletée de terre aura lieu sur le terrain d’un développement résidentiel dans le quartier Laurentien situé sur le boulevard Hamel, circonscrit par la rue Tessier et l’avenue de la Famille.

Charles Rouleau inc., construction Beaubois et André J. Rouleau inc. concoctent un projet de 24 M$ sur la nouvelle rue Louis-Cuisinier, en forme de «U». Le développement résidentiel comprendra 36 copropriétés et 57 habitations de style semi-détaché. Les 57 habitations devraient osciller autour de 300 000$, quant aux copropriétés (des 4 ½), elles sont évaluées à 190 000$.

«C’est le dernier grand terrain qui permet de réaliser un projet d’ensemble homogène intéressant. Ça vient terminer de façon importante le quartier, on le boucle du point de vue du développement optimal», souligne Jean Rouleau, l’un des responsables du projet.

«Le concept de la rue en U, j’y tenais beaucoup. Avec deux intersections, les gens vont ralentir, car beaucoup se plaignent de la circulation automobile de transit. Au départ, la Ville de Québec voulait faire un débouché sur Hamel, mais j’ai toujours refusé, pour privilégier la vie de quartier», ajoute M. Rouleau.

Pour respecter une densification et une certaine intimité, chaque unité est séparée d’un espace de 5 pieds. On peut avoir deux à trois chambres à coucher, avec ou sans garage. Pas de place pour les piscines, mais pour les spas.

Plan particulier

Selon M. Rouleau, ce développement résidentiel sur la rue Louis-Cuisinier est plus complexe qu’à l’habitude, en raison des maisons contigües, ce qui le contraint à développer un plan d’architecture particulier. «On va devoir assurer une uniformité, tout en proposant des variantes, comme avec les matériaux utilisés et des avancées ou non», explique-t-il.

Enfin, le projet va bon train, puisque tout est signé au niveau des servitudes. «Tout ce qui manque, c’est Hydro-Québec. En incluant toutes les phases du développement, tout devrait être complété d’ici 2014», évalue Jean Rouleau.

Groupe Québec Hebdo.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *