Économie
21:00 2 avril 2015 | mise à jour le: 2 avril 2015 à 21:00 temps de lecture: 3 minutes

Le complexe Quartier QB se démarque à double titre dans la région de Québec

CONSTRUCTION. Dans un marché résidentiel marqué par un resserrement de la demande, le projet mixte du Quartier QB se démarque sous deux principaux aspects. D’abord son ampleur et, plus important pour ses promoteurs, l’intérêt qu’il suscite tant auprès des locataires que des acheteurs.

Situé au cœur de Sainte-Foy, à proximité des cégeps, université, hôpitaux et centres commerciaux, le Quartier QB se positionne comme l’un des principaux chantiers de la capitale. «D’ailleurs, précise Isabelle Maranda, directrice des opérations, il s’y coulera sur quatre ans plus de béton que pour l’amphithéâtre. On parle du simple au double, soit 44 000 mètres cubes au QB contre 21 000 m3 au nouveau Colisée.»

Aspect encourageant pour la phase I du projet comprenant un supermarché IGA au rez-de-chaussée et 307 logements locatifs dans les tours nord et est, la demande est soutenue. En quelques jours, déjà 12% des appartements ont été réservés et les baux signés. L’équipe de Mme Maranda compte accroître la cadence grâce à l’ouverture récente de bureaux de location et vente sur le boulevard Laurier. Les anciens locaux du Burger King ont été aménagés en unités modèles grandeur nature.

«La clientèle ciblée par notre projet mixte intégrant commercial, locatif et copropriétés s’avère très vaste. Nos clients sont autant des retraités qui veulent conserver leur pleine autonomie, que des parents qui souhaitent loger leurs jeunes durant leurs études collégiales ou universitaires, en passant par des professionnels et des investisseurs. Le concept architectural propose de s’offrir l’essentiel dans une formule d’habitation à l’européenne, dans laquelle il est possible de combler ses nécessités à faible distance», explique Pierre Moffet, chargé de projet pour le consortium de promoteurs.

Référence historique

Baptisé en référence à l’artère des Quatre-Bourgeois sur laquelle il est érigé, le Quartier QB fait également un clin d’œil à l’histoire. Ainsi, ses quatre tours d’habitations seront identifiées du nom de chacun des grands propriétaires de villas du secteur naissant de Sainte-Foy au XIXe siècle : James, Joseph, Samuel et William. Une marque de respect pour les origines et l’histoire de ce site exceptionnel.

Isabelle Maranda réfère aussi aux lettres QB pour qualité et bien-être des occupants du complexe imaginé par la société Douville Moffet et Associés, en partenariat avec le bras immobilier de la Caisse de dépôts et de placements du Québec, Ivanhoé Cambridge. Le volet commercial est pour sa part piloté par Sobeys. Elle appuie son propos sur la présence d’une vaste cour intérieure, d’un stationnement souterrain de 845 cases avec espaces de rangement, de salles d’exercices et de jeux, d’ascenseurs avec chute à déchets, d’un toit vert et de nombreuses commodités tout autour du site.

Quelques attraits et chiffres

-Complexe immobilier de 4 tours culminant à 15 étages et nécessitant un investissement de 50M$

-Vaste choix parmi les 647 appartements déclinés en 27 modèles allant du studio aux 3 chambres, incluant maisonnettes en rez-de-jardin avec mezzanine

-Nombreuses inclusions dont : électroménagers, insonorisation supérieure, climatisation et eau chaude centrale

-Espace lave-auto et chalet urbain sur le toit exclusifs aux copropriétaires

-Prix de location à partir de 650$ par mois et de vente à partir de 132 500$

 

Voir une vidéo descriptive du projet Quartier QB.

Pour plus d’information : www.quartierqb.com

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *