Économie
18:45 21 janvier 2015 | mise à jour le: 21 janvier 2015 à 18:45 temps de lecture: 4 minutes

Zone du parc industriel de Saint-Augustin dédiée aux technologies de sécurité

AFFAIRES. Une portion importante du parc industriel François-Leclerc Nord sera consacrée au regroupement de firmes spécialisées en innovation technologique. La Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures prévoit y aménager une zone Inno-Techno Sécurité de plus de 2 millions de pieds carrés.

Elle y accueillera en priorité des entreprises qui œuvrent au développement de techniques et d’équipements liés à la sécurité, sous toutes ses formes. Ce faisant, Saint-Augustin profitera des nombreuses ressources et organismes régionaux pour créer un véritable écosystème de sécurité. Il s’agit d’une première du genre au Québec.

L’annonce en a été faite par le maire de Saint-Augustin, Marcel Corriveau, accompagné pour l’occasion de la vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique du Québec, Lise Thériault, ainsi que du ministre du Travail et ministre responsable de la région de la Capitale, Sam Hamad.

«Cette initiative permettra aux entreprises d’opérer dans un cadre unique. Elles s’installeront à proximité du Campus Notre-Dame-de-Foy, qui abrite un centre de recherche et d’innovation en sécurité civile (RISC) et un centre de coordination des mesures d’urgence. Elles seront également près du Parc technologique de Québec, du Centre de recherche industrielle du Québec (CRIQ), ainsi que des centres de recherches de l’Université Laval et de Défense Valcartier», a expliqué le maire Corriveau.

Contexte opportun

Crise du verglas, incendie à L’Isle-Verte, déraillement à Lac-Mégantic, phénomènes climatiques et risques accrus d’attentats constituent autant d’éléments qui forcent à mieux développer les ressources pour assurer la sécurité des personnes et des biens. À cet effet, l’initiative de Saint-Augustin s’inscrit dans les orientations de la nouvelle Politique québécoise de sécurité civile 2014-2024.

La création du parc industriel François-Leclerc Nord, dont la zone Inno-Techno Sécurité occupera près de 40% des espaces disponibles, a été rendue possible grâce à la contribution du gouvernement du Québec. Celui-ci s’est engagé en 2012 à défrayer 50% des investissements jusqu’à concurrence de 14M$, par le biais du ministère des Affaires municipales. Par ailleurs, le réaménagement de la bretelle d’accès depuis l’autoroute 40 a été défrayé en totalité (2,1M$) par le ministère des Transports du Québec.

Pour l’instant, la Ville indique avoir eu des pourparlers avec des entreprises spécialisées en sécurité, mais aucune annonce d’implantation n’est imminente. Le directeur du développement économique de Saint-Augustin, Vahé Kasapoglu, estime que la zone Inno-Techno Sécurité pourrait accueillir 20 entreprises d’ici 5 à 10 ans. Pour les attirer, un crédit de taxes foncières (75% régressif) est accordé, en plus des incitatifs d’Investissements Québec.

Lire aussi : La tentative ratée d’implanter un parc Techno-Sécurité à Val-Bélair

 

Ce qu’ils ont dit :

«Je me réjouis de la venue d’entreprises qui vont améliorer et enrichir l’offre de services et de produits en matière de sécurité. Ce regroupement d’entreprises innovantes contribuera aussi à mieux nous alimenter sur les enjeux auxquels nous sommes confrontés.» – Lise Thériault, ministre de la Sécurité publique du Québec «La création de cette zone attirera de nouvelles entreprises et intensifiera l’émergence d’un écosystème propice à l’innovation dans le parc industriel François-Leclerc Nord. Aussi, elle renforcera la Ville de Saint-Augustin et la région de la Capitale comme pôles d’excellence en matière de haut savoir, de technologies et d’innovation dans le domaine de la sécurité.» – Sam Hamad, ministre du Travail et responsable de la Capitale «L’implantation de la création de la zone Inno-Techno Sécurité est toute naturelle. La ville est en effet un leader en matière de sécurité civile et a tout récemment adopté un plan de sécurité civile qui est cité en exemple. La zone Inno-Techno Sécurité permettra d’ajouter des moyens pour toujours faire mieux.» – Marcel Corriveau, maire de Saint-Augustin «Cette proximité des intervenants et des ressources sera génératrice de concertation, de synergie et de partenariats porteurs d’innovations dans toutes les sphères d’activités qui gravitent autour de la sécurité, un secteur en pleine effervescence.» – Guy Dufour, directeur du Campus Notre-Dame-de-Foy «Le parc industriel François-Leclerc Nord constitue un emplacement de choix. Situé tout près de l’aéroport et des grands axes de circulation routière et maritime, il permettra aussi des échanges avec les entreprises situées dans le parc François-Leclerc Sud.» – Vahé Kasapoglu, directeur du développement économique de Saint-Augustin

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *