Économie
22:50 27 mai 2014 | mise à jour le: 27 mai 2014 à 22:50 temps de lecture: 2 minutes

BMR-Kioti officialise son implantation à Saint-Augustin

COMMERCE – En présence de ses principaux partenaires, le Groupe coopératif Dynaco a procédé à l’inauguration officielle de son nouveau complexe BMR-Kioti, sur la route 138 à Saint-Augustin. Unique autant par sa conception que par sa double bannière, le bâtiment regroupe sous un même toit des produits destinés à la rénovation et à l’entretien extérieur pour les marchés résidentiel et commercial.

Construit au coût de 10M$, le commerce qui abrite une quincaillerie BMR et un centre de machinerie Kioti sur une superficie de 55 000 pieds carrés marque une première présence de la coopérative dans la région de la capitale. «C’est dans l’intérêt de nos 6500 membres que nous développons nos divisions rénovation et machinerie dans des concepts de magasins innovants qui se démarquent», souligne le président de Groupe coopératif Dynaco, Denis Lévesque.

Le centre de rénovation BMR est le 12e de l’entreprise principalement active dans l’est du Québec et dont le siège social se trouve à La Pocatière. Il se distingue par son concept «Écoattitude» qui s’appuie sur des principes de développement durable, qui se reflètent notamment par sa structure en bois, son mur végétal et son éclairage naturel. En plus de sa Boutique Inspiration et de l’Agrizone, le magasin offre un Coin Apprentis pour les enfants, une station pour le Constructeur Virtuel et un espace café.

De son côté, le centre de machinerie Kioti, aménagé dans un esprit de commerce de détail, est le premier du genre en Amérique du Nord. Dotée d’une salle de montre, d’une salle d’attente et d’un banc d’essai extérieur bientôt accessible à l’arrière, cette portion de magasin propose une expérience de magasinage conviviale pour les particuliers qui recherchent des tracteurs et des équipements d’utilité et de loisirs.

Parmi les invités, le maire de Saint-Augustin, Marcel Corriveau a salué l’arrivée du complexe BMR-Kioti et la création de 60 emplois à temps plein. «Le moment est opportun, a-t-il ajouté, car la ville se développe plus que jamais et nos avenirs communs sont prometteurs.»

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *