Économie
20:49 25 août 2014 | mise à jour le: 25 août 2014 à 20:49 temps de lecture: 3 minutes

Apprendre à devenir entrepreneur

FORMATION. Près du tiers des jeunes de 18 à 34 ans aimeraient se lancer en affaires et créer leur propre entreprise. Et le Cégep Garneau entend bien les aider avec Espace Entreprendre, un projet plus large qu’un programme visant à développer l’entrepreneuriat dans la région de Québec doublé d’une école d’entrepreneuriat et d’un incubateur d’entreprises.

Pour la directrice générale du Cégep Garneau, Denise Trudeau, la création d’Espace Entreprendre était devenue incontournable non seulement pour aider les jeunes entrepreneurs, mais également pour remplacer les plus vieux. «Le tissu entrepreneurial au Québec risque de se dégrader au cours des prochaines années. L’arrivée de nouveaux entrepreneurs, tout dynamiques et engagés soient-ils, sera insuffisante pour faire en sorte que le nombre total d’entrepreneurs demeure stable dans la prochaine décennie. L’absence de relève devient un facteur critique dans l’économie québécoise et c’est un défi auquel le Cégep Garneau a décidé d’apporter une contribution rapide et significative», explique-t-elle.

Espace Entreprendre se déclinera en plusieurs volets. Ciblant d’abord les jeunes, le Cégep Garneau offrira un cheminement académique en entrepreneuriat pour les étudiants intéressés par les techniques de l’administration. À compter de l’hiver 2015, l’établissement proposera en plus une formation personnalisée basée sur les différents projets des jeunes entrepreneurs incluant étude de marché, étude financière et plan d’affaires.

Espace Entreprendre vise aussi à préparer les futurs entrepreneurs, jeunes et adultes, à transiger à l’international notamment par une maîtrise suffisante de la langue anglaise et par une meilleure compréhension de la culture du pays visé.

Enfin, le Cégep Garneau entend soutenir les entreprises en démarrage en les hébergeant et en leur offrant un soutien technique, des services d’accueil, des logiciels de gestion, un service de mentorat pendant 12 mois.

Pour Sam Hamad, ministre du Travail et ministre responsable de la Capitale-Nationale, Espace Entreprendre répond à un réal besoin. «C’est nécessaire, surtout à Québec où nous sommes en retard du point de vue de l’entrepreneuriat par rapport au reste du Canada. L’entrepreneurship est présent chez les jeunes. Ils ont seulement besoin de support et d’encouragement.»

L’Appel, membre du Groupe Québec Hebdo

Marcel Curodeau , président- directeur général chez Médial Conseil Santé Sécurité, Denise Trudeau, directrice générale du Cégep Garneau, Sam Hamad, ministre du Travail et ministre responsable de la Capitale-Nationale, Stéphane Isabelle, président du Conseil d’administration du Cégep Garneau, Denise Amyot, présidente-directrice générale de Collèges et instituts Canada et Alain Aubut, président-directeur général de la Fondation de l’Entrepreneurship. (Photo TC Media – Thaïs Martel)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *