Économie
19:39 10 avril 2013 | mise à jour le: 10 avril 2013 à 19:39 Temps de lecture: 3 minutes

Une première pour Louis Garneau Sports et Biscuits Leclerc

Après avoir été voisins pendant une trentaine d’années dans le parc industriel François-Leclerc à Saint-Augustin-de-Desmaures, Louis Garneau Sports et Biscuits Leclerc ont décidé de s’unir pour la première fois, en créant une nouvelle barre énergétique, LG1.

Cette barre pave la voie à une gamme complète de produits en nutrition sportive que souhaitent développer les deux entreprises. La nouvelle division ouvre aussi la porte à la relève entrepreneuriale, pour Jean-Sébastien Leclerc et William Garneau, les fils aînés des dirigeants Denis Leclerc et Louis Garneau.

Jean-Sébastien Leclerc souligne qu’il s’agit d’une belle occasion de capitaliser sur une nouvelle catégorie de produits, en croissance depuis les dernières années. «Pour l’instant, la distribution est au Québec, mais on espère offrir ce produit en Ontario, dans l’Ouest canadien et aux États-Unis», a-t-il avancé.

De son côté, William Garneau se dit fier d’être associé à une compagnie québécoise comme Biscuits Leclerc, existant depuis 108 ans. Le fils aîné de Louis Garneau se dit privilégié de pouvoir développer le projet aux côtés de son père. «Il sera mon mentor au cours des prochaines années. Notre mission est de poursuivre le succès de l’entreprise, afin d’en assurer la continuité et la croissance», a-t-il mentionné.

Présent à la conférence de presse du lancement de la barre LG1, le maire de Saint-Augustin-de-Demaures, Marcel Corriveau, a souligné sa fierté de voir deux entreprises s’associer sur son territoire. «Ce sont deux fleurons pour la région de Québec», a-t-il mentionné.

Centre de recherche

Le président du Groupe Leclerc a fait remarquer que le lancement de la barre énergétique LG1 coïncide avec le premier anniversaire du centre de recherche de l’entreprise. «C’est une belle façon célébrer. Ce produit a été développé avec M. Garneau, qui sait exactement ce que les athlètes ont besoin. On a beaucoup d’attentes pour ce produit», a-t-il dit.

De son côté, le président de Louis Garneau Sports, Louis Garneau, a mentionné que le démarrage du produit a nécessité davantage d’investissements de temps et de marketing que de matériel, puisque Biscuits Leclerc possède déjà les machines nécessaires. «La nutrition sportive est un nouveau secteur qu’on veut s’approprier. On est loin d’apporter des pommes et des bananes dans nos poches, on apporte de la nourriture transformée. On a la solution cycliste, on veut avoir aussi la solution énergétique», a-t-il résumé.

La barre énergétique est lancée en exclusivité dans les magasins Costco et sera en vente dans les boutiques spécialisées à compter du mois d’août.

Groupe Québec Hebdo.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *