Actualités
13:00 14 octobre 2018

Rénovations extérieures à l’école Filteau

ÉDUCATION. Montrant des signes importants de dégradation extérieure, l’école d’éducation internationale Filteau, à Sainte-Foy, a fait l’objet de rénovations dernièrement. Les travaux ont principalement touché l’enveloppe du bâtiment érigé il y a plusieurs décennies.

Particulièrement dégradé, l’escalier menant à l’entrée principale a été entièrement rénové.

(Photo Métro Média – Jean Carrier)

À la Commission scolaire des Découvreurs, on confirme que les réfections ont été complétées avant la rentrée. «Tel que prévu au budget d’opération, les escaliers menant à l’entrée principale ont été réparés. Aussi, la maçonnerie a été restaurée. L’intervention est conforme aux exigences de la Régie du bâtiment du Québec. Le montant des réparations s’élève à un peu moins de 50 000$.»

L’état de décrépitude de l’établissement primaire situé sur le chemin Sainte-Foy, en face du Bonne Entente, avait été dénoncé au cours de l’été par un citoyen du quartier. Lors d’une promenade près du bâtiment avec son chien, il s’était plaint d’avoir failli recevoir des morceaux de brique qui se détachaient des murs. L’affaire avait été rapportée dans les médias avec images à l’appui du piètre état de l’édifice.

Le parement mural de brique a été restauré avant la rentrée à l’école Filteau.

(Photo Métro Média – Jean Carrier)

Constatant que la cour d’école avait été restaurée préalablement, le citoyen* déplorait que la priorité n’ait pas été accordée à l’aspect sécuritaire. Peu de temps après sa sortie médiatique, une clôture temporaire avait été installée pour sécuriser les lieux. Après inspection, il semble qu’une infiltration d’eau soit à l’origine du problème d’effritement du parement. Toutefois, la structure du mur n’a pas été touchée.

D’après les données du ministère de l’Éducation, avant les rénovations extérieures, l’école Filteau était créditée d’une cote D. Sur une échelle de A à E, celle-ci confirmait son état de vétusté avancée.

*Précision d’une maman concernant la restauration de la cour avant celle du bâtiment, cliquez ici

Métro Média

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *