Actualités
14:00 5 mai 2016 | mise à jour le: 5 mai 2016 à 14:00 temps de lecture: 2 minutes

Rénovations majeures pour le pavillon de médecine dentaire de l’Université Laval

PRÉCLINIQUE. En 2009-2010, la Faculté de médecine dentaire avait revu les installations de son secteur clinique. En 2016-2017, ce sera au tour du secteur préclinique de subir une cure de modernité, un projet de 8,5M$.

«Notre projet est une rénovation majeure. Ça implique des salles de cours, mais aussi des espaces utilisés pour la formation préclinique, comme des laboratoires et des simulateurs», explique Cathia Bergeron, doyenne de la Faculté de médecine dentaire de l’Université Laval. Au final, les travaux de réfection du pavillon et du centre d’apprentissage préclinique toucheront une surface de 1690 m2.

Selon elle tout le monde a bien hâte de profiter des nouveaux équipements. «On montre aux étudiants de quoi ça va avoir l’air et ils sont très enthousiastes. Notre mission première est l’enseignement, mais on offre de l’enseignement continu aux dentistes établis. Ça va leur permettre de faire des activités de formation continue.»

La première phase, qui comprendra la nouvelle salle de cours et le nouveau programme d’endodontie, se mettra en branle sous peu. Quant à la deuxième, en 2017, elle touchera entre autres la partie des laboratoires.

Suivre l’évolution technologique

Pour la doyenne, il était important que la Faculté se dote d’équipements à la fine pointe de la technologie. «Les technologies sont maintenant omniprésentes et on veut que nos locaux soient le reflet de ça, qu’ils soient adaptés à la réalité d’aujourd’hui. Nous allons avoir des laboratoires ultras spécialisés avec des simulateurs pour offrir une meilleure formation aux étudiants. Nous avons des laboratoires, mais pas nécessairement assez bien équipés, un peu désuets.»

L’important, d’après le docteur Bergeron, est d’offrir une formation qui est le plus proche possible de la réalité professionnelle. «On veut intégrer les technologiques qui sont déjà en pratique plus tôt dans la formation. On expose déjà les étudiants à ces nouvelles avancées qu’ils retrouveront sur le marché du travail, mais on veut le faire encore plus. Chaque étudiant va avoir un poste complet et bien équipé.»

L’aménagement des nouvelles installations commencera dès cet été. À la fin de la phase deux, la majorité du pavillon aura été «mis à jour.»

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *