Actualités
18:27 21 avril 2016 | mise à jour le: 21 avril 2016 à 18:27 temps de lecture: 3 minutes

Des caméras web pour suivre l’évolution des enfants hospitalisés

TECHNOLOGIE. Jeudi matin, l’organisation de CHU Sans Frontières, du CHU de Québec-Université Laval, a annoncé les nouvelles évolutions de sa plateforme de suivi à distance. Grâce à ce système, les parents pour qui il n’est pas possible d’être à l’hôpital en permanence peuvent suivre les progrès de leur enfant hospitalisé.

Pour Martin Thibodeau, éducateur spécialisé et instigateur de CHU Sans Frontières, le programme qui permet de suivre l’évolution des bébés hospitalisés à distance est plus qu’une prouesse technologique. «Ce n’est pas seulement un accès informatique, c’est un système qui permet de renforcer les liens humains.»

Le système, lancé depuis 2008, a permis à plus de 450 familles, pour un total autour de 1200 utilisateurs, de suivre l’évolution des enfants qui séjournent au département de néonatalogie. «C’est un système unique au Canada et qui est Québécois. Nous en sommes très fiers. Depuis janvier, nous sommes compatibles avec toutes les plateformes, que ce soit les téléphones intelligents, les tablettes, etc. Avant, nous étions seulement sur Windows», explique le responsable.

Réservé aux familles vivant à plus de 100km de Québec, le système de caméras est en fonction du lundi au vendredi. La vidéo d’une journée demeure disponible pour 48h.

La plateforme permet de suivre l’évolution de l’enfant de plusieurs façons. Outre le volet vidéo, qui est quotidien, les parents peuvent aussi suivre, hebdomadairement, la courbe de poids et de taille de leur enfant. Sur le portail, la courbe est exprimée sous forme de graphique.

Un système très accessible

Pour Agathe Couillard, maman d’une petite fille née prématurément à 24 semaines, le système de caméras est très facile à utiliser. «On choisit nos plages de réservations. C’est possible de voir notre enfant chaque jour, le système est très facile à utiliser. Martin (Thibodeau) vient installer la caméra au moment qu’on a choisi, à moins d’exceptions comme un rendez-vous médical de notre enfant. Dans, ce cas-là, on arrange un autre moment.»

À Québec depuis neuf semaines, la résidente de Rivière-du-Loup n’a que de bons mots à dire du programme de suivi à distance. «Mon conjoint est Mexicain, nous avons donc beaucoup de famille à l’étranger, aux États-Unis et au Mexique, entre autres. Ils peuvent suivre les progrès de notre fille de là-bas.» Ce qu’ils peuvent voir, c’est que la petite va mieux, mais qu’elle en a encore pour quelques semaines au Centre mère-enfant Soleil.

Pour une deuxième année de suite, Le Buffet des Continents poursuivra ses collectes de fonds pour continuer d’appuyer le CHU Sans Frontière et son programme web. L’organisation a profité de l’événement pour remettre un chèque de 14 000$.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *