Actualités
17:15 18 janvier 2016 | mise à jour le: 18 janvier 2016 à 17:15 temps de lecture: 2 minutes

La communauté du Cégep Limoilou en deuil d’un «étudiant engagé»

HOMMAGE. La communauté collégiale du Cégep Limoilou s’est dite touchée par le décès de Charlelie Carrier dans les attentats qui ont décimé sa famille et coûté la vie à deux autres Québécois, vendredi, au Burkina Faso.

Charlelie Carrier venait de terminer ses études en Sciences humaines – profil Enjeux internationaux au Cégep de Limoilou en décembre dernier. (Photo gracieuseté – Cégep de Limoilou)

Charlelie Carrier venait de terminer ses études en Sciences humaines – profil Enjeux internationaux en décembre dernier, souligne l’établissement.

«Ses enseignants gardent de lui le souvenir d’un étudiant engagé, ayant préparé avec enthousiasme et générosité ce voyage d’aide humanitaire pour lequel il avait contribué à amasser des fonds afin de venir en aide à une communauté africaine en contribuant à bâtir une école.»

Son enseignant de sociologie, Lamine Diedhiou, s’est dit attristé que ce projet qu’il l’a vu bâtir depuis plus de deux ans finisse «dans un drame aussi épouvantable». «Je n’ai pas de mot pour exprimer ce que je ressens pour cet étudiant enthousiaste et souriant que j’ai connu dès son entrée au collégial.»

Hommages à Yves Carrier

Le Cégep de Limoilou a également tenu à honorer la mémoire du père de Charlelie, Yves Carrier, lui aussi au nombre des victimes. Plusieurs étudiants et enseignants ont témoigné à quel point l’ex-directeur adjoint de l’école secondaire Jean-de-Brébeuf, voisine du campus de Québec du Cégep Limoilou, «a marqué leur parcours secondaire par son entrain et son implication».

«Le milieu scolaire a perdu en fin de semaine des êtres d’exception, des modèles inspirants de générosité et d’engagement», conclut l’administration de l’établissement.

À lire : Québécois tués au Burkina Faso: Les écoles en deuil ouvrent leurs portes au personnel et aux élèves touchés

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *