Actualités
21:30 16 juillet 2016 | mise à jour le: 16 juillet 2016 à 21:30

Rassemblement en hommage aux victimes de Nice à Québec

ATTENTATS. Plusieurs dizaines de personnes se sont rangées en file devant le consulat de France à Québec pour signer le registre des condoléances, à l’occasion d’un rassemblement en solidarité aux victimes des attentats de Nice.

Francine Desjardins tenait à laisser un mot de réconfort pour le peuple français. «C’est une façon de participer à la douleur collective et je crois qu’il faut être sobre dans des moments comme ça». Plusieurs dizaines de personnes s’étaient déplacées comme elle pour assister au rassemblement en soutien aux victimes de Nice et aux Français, éprouvés pour la troisième fois en un peu plus d’un an par des attaques terroristes.

La Française Colette Monjenet était parmi la foule. En vacances à Québec, elle raconte avoir appris le drame qui touchait son pays au moment où elle assistait au spectacle de l’artiste français Julien Clerc sur les plaines d’Abraham. «Il y a des personnes québécoises que je connais qui m’ont donné leurs condoléances et je ne comprenais pas pourquoi, mais après j’ai vite su. Je ne pensais pas que d’être aussi loin ce serait autant d’émotion», confie la résidente de Saint-Raphaël, non loin de Nice.

Colette Monjenet s’est dite touchée par le rassemblement et particulièrement par la présence de la ministre des Relations internationales, Christine Saint-Pierre, qui a notamment souligné l’importance de la France dans les relations internationales du Québec. «Cette tragédie nous touche énormément», a déclaré la ministre, se disant «de tout cœur» avec le peuple français. «Nous partageons votre peine et nous faisons en sorte que nous voulons continuer ce travail pour lutter contre la radicalisation».

D’autres personnalités publiques et politiques étaient présentes, dont le consul général de France à Québec, Nicolas Chibaeff, le ministre François Blais, le maire de Québec Régis Labeaume, de même que les députés Éric Caire, Alupa Clarke, Sylvie Boucher et Steven Blaney. Ce dernier a déclaré que «la solidarité est plus forte que la violence, plus forte que les extrémistes, plus forte que les têtes fêlées et qu’on va continuer à vaquer à nos occupations, on va continuer à occuper nos espaces, continuer à aller en France, partout, et à témoigner notre solidarité avec les Français».

L’attentat revendiqué par le groupe armé État islamique a fait 84 morts et plus de 200 blessés selon les estimations. Cette attaque, la troisième après les attentats du Bataclan et de Charlie Hebdo, est survenue au moment où les Français célébraient leur fête nationale, à peine quelques jours avant la levée de l’État d’urgence décrétée en novembre dernier.

Un rassemblement solidaire s’est également déroulé à Montréal.

À lire sur le sujet:

Festival d’été: Le consul de France à Québec rend hommage aux victimes de Nice

Attentat de Nice: Le Consulat général de France à Québec en deuil

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *