Actualités
20:51 13 juin 2011 | mise à jour le: 13 juin 2011 à 20:51 temps de lecture: 3 minutes

«Ma vie, c’est mon trip» créée aux Compagnons-de-Cartier

Parce qu’un accident a fauché la vie de deux anciens élèves de l’école en mai 2010, les divers intervenants de l’école secondaire Les Compagnons-de-Cartier de Sainte-Foy ont décidé de mettre en place une activité de prévention destinée principalement aux élèves de cinquième secondaire qu’ils ont appelée «Ma vie, c’est mon trip».

Cette activité a eu lieu cet après-midi dans les couloirs de l’école de la Commission scolaire Des Découvreurs. Elle a touché plusieurs aspects de la problématique de la conduite avec les facultés affaiblies. Originalement prévue sur le stationnement de l’école, l’activité a eu lieu à l’intérieur car Dame nature avait décidé de faire des siennes.

Les élèves qui le désiraient ont d’abord eu la chance de vivre une simulation de conduite avec les facultés affaiblies. Après avoir reçu des consignes d’un employé du ministère des Transports du Québec, les élèves finissants pouvaient conduire une voiturette munie de lunettes qui leur laissaient croire qu’ils avaient consommé avant de prendre le volant.

Ils pouvaient également se rendre à un kiosque animé par le policier d’école de l’Unité intervention jeunesse et prévention de l’arrondissement Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge, Frédéric Goudreault. Celui-ci y a abordé différents thèmes comme la vitesse, l’alcool, le drogue ou les textos au volant.

«J’effectue en fait un survol des règles, des comportements à adopter, des mythes, de la sécurité, etc., a mentionné le policier. Je fais en sorte de donner des alternatives aux jeunes élèves de cinquième secondaire qui, pour la plupart, vivent ou qui vivront leurs premières expérience de conduite. Avec la fin d’année qui approche et les bals de finissants, je peux répondre à bien des interrogations chez eux.»

Après la simulation de conduite avec les facultés affaiblies, les 270 élèves de cinquième secondaire étaient invités à assister à une conférence sur divers aspects liés aux comportements à risque au volant. Les conférenciers invités étaient le chirurgien et chef du service de chirurgie générale de l’Hôpital Sacré-Cœur de Montréal, Pierre-Yves Garneau, de la représentante de l’organisme «Pensez d’abord», Sylvie Caron et une victime de la route, Olivier Genest.

L’après-midi a pris fin par la présentation du programme multimédia «En éclat» de l’organisme créé en 1990, MADD Canada (Les mères contre l’alcool au volant). Ce dernier a comme objectifs d’offrir des services de soutien aux victimes, de sensibiliser sur les dangers de l’alcool au volant, de sauver des vies et de prévenir les blessures sur les routes.

«Nous voulions enfin effectuer un geste concret pour conscientiser les élèves sur la problématique de la conduite avec les facultés affaiblies, ont indiqué les deux responsables de «MA vie, c’est mon trip», l’éducatrice en prévention de la toxicomanie et le directeur adjoint de l’école Les Compagnons-de-Cartier, Hélène Walsh et Sébastien Simard. Nous avons donc remis à chaque élève de cinquième secondaire un coupon d’une valeur de 10 $ de «cool taxi». De cette manière, ils auront la possibilité d’agir si un situation de conduite avec les facultés affaiblies se présente à eux.»

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *