Actualités
11:17 3 mai 2018 | mise à jour le: 3 mai 2018 à 11:17 temps de lecture: 3 minutes

Une ancienne élève préside le Gala des Découvreurs

Il y avait de la frénésie dans l’air au Gala des Découvreurs, tenu dans le cadre du 20e Défi OSEntreprendre de la Capitale. Et pour cause, puisque les participants ont pu s’identifier à une prédécesseure et véritable modèle de réussite en matière de démarrage d’entreprise.

La présidente d’honneur du Gala des Découvreurs, Béatrice Turcotte-Ouellet, en discussion avec le président de la CSDD, Alain Fortier

Photo gracieuseté

En effet, c’est à Béatrice Turcotte-Ouellet, ancienne élève de l’École secondaire De Rochebelle, qu’a été confiée la présidence d’honneur de l’événement. La fondatrice et directrice générale de l’organisme à but non lucratif Le Diplôme avant la Médaille est la lauréate du volet national OSEntreprendre au niveau universitaire en 2016.

Son succès lui a permis de donner vie à son projet qui s’articule autour d’un programme original de réussite scolaire implanté d’abord à l’École secondaire Vanier, puis à celle de Joseph-François-Perreault au centre-ville de Québec. «Notre mission consiste à favoriser la persévérance et la réussite scolaire des élèves à risque de décrochage, en utilisant le sport comme levier d’intervention. Nous soutenons près de 115 élèves, accompagnés de 16 entraîneurs sportifs et de près de 70 tuteurs bénévoles», a-t-elle précisé.

Lauréate du volet national OSEntreprendre au niveau universitaire en 2016, Béatrice Turcotte-Ouellet est à l’origine du programme Le Diplôme avant la Médaille

Photo gracieuseté

Dans son discours précédant sa visite du Salon des exposants, Mme Turcotte-Ouellet s’est remémoré son passage en éducation internationale à De Rochebelle. Elle estime y avoir appris de bonnes méthodes de travail et découvert l’importance de l’engagement social. En plus de mener à la création de son entreprise, OSEntreprendre lui a permis d’avoir confiance en son projet grâce à l’intérêt et au soutien qu’il suscitait.

«Pour moi, être entrepreneure, c’est créer, innover et essayer d’avoir un impact sur la société. En cours de processus, nous sommes appelés à sortir de notre zone de confort et à diversifier nos aptitudes pour exploiter notre entreprise à son plein potentiel», a témoigné celle qui sert désormais de mentor pour la relève.

Saluer l’action

Le Gala des Découvreurs se veut l’occasion de reconnaître localement les initiatives entrepreneuriales du primaire et du secondaire sur le territoire. Il s’agit également d’un moyen de promouvoir le développement du pouvoir d’agir, des qualités et des compétences entrepreneuriales de la jeunesse. Présent pour cette activité, le président de la CSDD, Alain Fortier, a tenu à souligner le travail exceptionnel de tous ces élèves méritants.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *