Actualités
13:28 22 février 2018 | mise à jour le: 22 février 2018 à 13:28 temps de lecture: 2 minutes

Brunet de l’Hêtrière bonifié d’un centre de prélèvements

Les pharmaciennes copropriétaires de la succursale Brunet Plus, de la rue de l’Hêtrière à Saint-Augustin, avaient une double raison de célébrer. En plus de souligner le 2e anniversaire de l’acquisition de leur établissement, Nancy Martel et Marie-Claude Thivierge ont inauguré un premier centre de prélèvements dans la région par McMahon Distributeur Pharmaceutique franchiseur de la bannière.

L’inauguration du Centre de prélèvements Brunet à Saint-Augustin s’est fait en présence de: Richard Corbeil, directeur développement McMahon; Sylvain Juneau, maire; Marie-Claude Thivierge et Nancy Martel, pharmaciennes copropriétaires; Michel Dessureault, comptable; et Geneviève Guilbault, députée de Louis-Hébert.

Samuel Tessier Photographe

Aménagé au coût de 120 000$ et créant quatre nouveaux emplois, le centre propose de nombreux services complémentaires à ceux de la pharmacie. Une équipe d’infirmières est sur place pour effectuer différents prélèvements, réaliser des consultations santé-voyage, ainsi que pour administrer des vaccins. Cet ajout confirme l’intention des deux partenaires de bonifier l’offre santé à la communauté du secteur.

«Nous sommes heureuses de concrétiser ce projet qui nous donne la chance de mieux soutenir la population de Saint-Augustin et des environs. En plus des services proposés à la pharmacie, l’ouverture de notre centre de prélèvements permet d’offrir un nouvel éventail de services et nous donnera la possibilité d’en développer d’autres en fonction des besoins», ont affirmé Mmes Martel et Thivierge.

Ajouts de services

Outre la vaccination antigrippale et autres vaccins, il s’agit de l’un des rares centres certifiés fièvre jaune dans la région. Les patients peuvent aussi demander une analyse de leur carnet de vaccination, obtenir de l’aide pour l’injection de médicaments et louer un appareil (MAPA) pour la mesure ambulatoire de la pression artérielle. À plus long terme, les deux pharmaciennes copropriétaires évoquent l’ajout de soins pour les pieds et les plaies, le changement de pansements et la pesée de bébé.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *