Actualités
23:45 15 mars 2018 | mise à jour le: 15 mars 2018 à 23:45 temps de lecture: 3 minutes

La promenade Samuel-De Champlain attire 3,5 millions de visiteurs

Au fil des ans, la fréquentation et l’appréciation de la promenade Samuel-De Champlain ne cessent de croître. Un constat qui conforte la Commission de la capitale nationale du Québec (CCNQ) dans son plan de déploiement par phases de cette infrastructure de loisir en bordure du Saint-Laurent.

L’attraction est en hausse constante. De 2013 à 2015, la fréquentation totale était passée de 280 000 à 313 812, puis a atteint 349 701 en 2017.

http://www.jonathanrobert.ca

En 2017, ce sont près de 350 000 usagers différents qui ont fréquenté ce vaste parc urbain longeant le littoral nord du fleuve. Il s’agit d’une hausse de 11% à ce chapitre sur 2015. Avec un nombre de visites annuelles moyen par usager estimé à 10,2, cela représente un peu plus de 3,5 millions de visites sur la promenade l’an passé.

C’est ce qui ressort de l’étude d’achalandage réalisée récemment par la firme Léger pour le compte de la CCNQ. L’analyse révèle également un taux de satisfaction exceptionnel chez les visiteurs. Tous les répondants interceptés à l’été 2017 se sont dits très (91%) ou assez (9%) satisfaits, un degré d’appréciation inespéré.

«Au-delà de la fréquentation qui connaît une hausse constante depuis 2013, l’un des éléments qui nous enchantent le plus, c’est la satisfaction unanime des usagers. Un taux de satisfaction de 100%, c’est très rare dans ce genre d’étude. Cela confirme la pertinence de nos efforts et de nos investissements dans la promenade Samuel-De Champlain, afin de redonner accès au fleuve dans la capitale», souligne Anne-Marie Gauthier, coordonnatrice des communications à la CCNQ.

Voilà qui tend également à indiquer que le gouvernement provincial avait raison de revoir les abords du fleuve le long du boulevard Champlain. Son intention de base consistait à rendre l’endroit plus attractif à l’occasion des fêtes du 400e de Québec en 2008. Par la même occasion, il dotait sa capitale d’un équipement majeur digne des plus grandes villes du monde. Même les touristes en profitent avec bonheur.

Méthodologie

Les estimations d’achalandage ont été obtenues à partir d’une approche quantitative, par interceptions aléatoires, doublée d’un sondage Internet. La collecte de données a été menée en deux étapes, soit 600 entrevues réalisées sur la promenade en août 2017, ainsi qu’un sondage omnibus effectué en octobre 2017 auprès de 1000 résidents de la région de Québec, tirés d’un échantillon représentatif de la population.

Faits saillants

– L’attraction est en hausse constante. De 2013 à 2015, la fréquentation totale était passée de 280 000 à 313 812, puis a atteint 349 701 en 2017.

– Près des trois quarts des usagers résident à Québec (71%). Cependant, on note une plus grande proportion de touristes (14%), contre 9% il y a deux ans.

– En 2017, 46% de la population adulte de la région a visité la promenade, comparativement à 45% en 2015 et 36% en 2013.

– Parmi les usagers, on observe que la proportion des familles avec de jeunes enfants est en hausse et atteint 17% en 2017, contre 8% en 2015.

– La majorité des usagers visitent la promenade pour marcher (70%) et pour contempler le paysage (63%). La durée moyenne des visites est de 1h40.

Bien que la promenade Samuel-De Champlain soit majoritairement fréquentée entre avril et novembre, elle demeure partiellement accessible en hiver.

(Photo TC Media – François Cattapan)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *