Actualités
12:58 16 mars 2018 | mise à jour le: 16 mars 2018 à 12:58 temps de lecture: 2 minutes

Un programme FEPTEU 2.0 en préparation

L’absence de mention à son sujet dans le récent budget fédéral ne veut pas dire que tout espoir de relance soit vain. Au contraire, des discussions seraient en cours, afin de mettre au point une nouvelle mouture du Fonds pour l’eau potable et le traitement des eaux usées (FEPTEU).

Une nouvelle enveloppe d’aide aux travaux de voirie liés à l’assainissement des eaux devrait être disponible. Reste à en connaître les critères d’admissibilité.

Photo TC Media – Archives

C’est ce que le député fédéral de Portneuf-Jacques-Cartier, Joël Godin, a obtenu comme informations auprès du ministère des Infrastructures. Intéressé par le sujet pour les municipalités de sa circonscription, dont Saint-Augustin, le politicien élu sous la bannière conservatrice s’est dit rassuré.

Selon ce qu’il a été possible d’apprendre, Ottawa serait actuellement en négociation avec les provinces pour instaurer une phase 2 au FEPTEU. L’objectif est de parvenir à une entente de partenariat d’ici la fin du printemps. Les pourparlers seraient à l’étape de l’élaboration des critères d’admissibilité. Cette seconde phase comporterait également un volet secondaire spécifique à la décontamination des sols et de l’air.

Échancier prolongé

«On m’a par ailleurs informé que le programme profitera d’un échéancier de 10 ans. Cela permettra aux plus petites municipalités d’avoir le temps nécessaire pour déposer leur demande et effectuer les travaux, sans être soumis au principe du premier arrivé premier servi», a précisé M. Godin.

Chose certaine, la nouvelle mouture sera dotée d’une toute nouvelle enveloppe budgétaire et les municipalités pourront y déposer de nouvelles demandes. Reste maintenant à savoir si les niveaux de subventions seront aussi généreux que dans la version initiale. Le fédéral épongeait alors jusqu’à 50% de la facture des travaux, tandis que le provincial en assumait 33%. Les villes s’en tiraient avantageusement avec 17% des coûts.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *