Actualités
14:00 29 mars 2018 | mise à jour le: 29 mars 2018 à 14:00 temps de lecture: 3 minutes

L’ouest de Québec grandement choyé par le tramway

TRANSPORT. En plus de profiter d’une desserte optimisée, le secteur ouest de la ville de Québec sera largement avantagé par l’implantation d’un futur tramway. On y retrouvera notamment certains des principaux pôles d’interconnexion, ainsi que le centre d’entretien des véhicules sur rail.

À la fois président du RTC et de l’arrondissement Sainte-Foy/Sillery/Cap-Rouge, Rémy Normand s’enthousiasme pour les retombées du tramway dans l’ouest.

(Photo TC Media – François Cattapan)

Rencontré en marge de la présentation officielle du nouveau réseau structurant de transport en commun (RSTC), Rémy Normand était un homme doublement emballé par ce projet de 3G$ financé par les gouvernements supérieurs. Celui qui cumule les chapeaux de président du Réseau de transport de la Capitale (RTC) et de président de l’arrondissement Sainte-Foy/Sillery/Cap-Rouge y voit d’importantes retombées.

«C’est un privilège que d’être associé au RTC, alors que s’amorce un virage majeur en vue de dynamiser et moderniser notre réseau de transport collectif. Grâce au développement d’une desserte plus efficace connectée sur des pôles de grande fréquentation, notre clientèle va profiter au quotidien d’un service de calibre international», se félicite M. Normand en affirmant qu’une capitale comme Québec le mérite.

Tramway, trambus, métrobus et express, l’ouest de la ville accueillera deux pôles majeurs d’interconnexion

(Esquisse gracieuseté – Ville de Québec)

Plusieurs points positifs sont également relevés par le président d’arrondissement. «Si on veut être chauvin un peu, note-t-il, l’arrivée du tramway sera significative pour Sainte-Foy et tout l’ouest de la ville. Avec deux importants pôles à l’Université Laval et sur le boulevard Laurier, l’effet d’entraînement s’avérera indéniable. Un lien étroit s’articulera entre le réseau structurant de transport en commun et la densification du développement immobilier aux abords du trajet.»

Terminus et tunnel

Outre l’accueil d’un terminus principal (hub) sur le campus universitaire, des parcours de trambus et de métrobus s’y croiseront pour accroître l’offre de services collectifs. Certains de ces véhicules articulés passeront préalablement près des cégeps de Sainte-Foy et Garneau. Le tramway poursuivra sa course vers la tête des ponts avant de redescendre vers le nouveau méga centre commercial Le Gendre, où le magasin à grande surface Ikea est en chantier.

Au passage, les artères principales comme Laurier et Hochelaga nécessiteront d’être réaménagées. De l’avis de Rémy Normand, «il ne faut pas s’en inquiéter, car les voies dédiées au tramway et au trambus pourront être compensées par le retrait des voies réservées au bus sur les mêmes portions de trajet».

Le projet de tramway prévoit notamment l’implantation d’un centre d’entretien principal à l’extrémité ouest du parcours, dans le secteur Legendre.

(Esquisse gracieuseté – Ville de Québec)

Un autre gain potentiel pour le secteur est l’ajout d’un tunnel à l’intersection de Laurier et Lavigerie. Le tramway s’y enfoncera pour faire un arrêt à la gare souterraine qui sera aménagée au coût de 12 à 15M$ par le promoteur du complexe Le Phare. Sans oublier que la fin du parcours, aux limites de Cap-Rouge près de la sortie Le Gendre de l’autoroute 40, sera bonifiée du centre principal d’entretien des rames de tramway. En plus d’être créateur d’emplois, cette infrastructure sera propice au développement commercial et résidentiel du secteur.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *