Actualités
14:16 27 mars 2018 | mise à jour le: 27 mars 2018 à 14:16 Temps de lecture: 3 minutes

Quand le cancer n’a pas raison des Jeux de la communication

Du 7 au 11 mars dernier, près de 300 étudiants qui proviennent de huit universités se sont rassemblés pour les Jeux de la communication. Il s’agit de la plus grande compétition du domaine des communications où s’affrontent les futurs professionnels dans 13 épreuves. Même si la préparation de Félix-Antoine Audet a été interrompue par un diagnostic de cancer, c’est médaille d’argent au cou qu’il est sorti de cette grande aventure. 

Félix-Antoine Audet (à droite) en compagnie de son partenaire Benjamin Hade.

Photo gracieuseté – Simon Dufresne

Félix-Antoine et son partenaire Benjamin Hade évoluaient dans l’épreuve «capsule sportive», qui consiste à réaliser, en deux heures de préparation, une émission comprenant des interventions journalistiques d’une minute trente chacune, sur dix sujets sportifs. Par la suite, ils avaient 30 minutes pour rédiger un article de 300 mots sur un sujet de sport.

Pour la plupart des participants, la préparation en vue des Jeux commence en octobre, soit près de six mois avant la compétition, et demande plusieurs rencontres chaque semaine. Les deux jeunes hommes de la délégation de l’Université Laval se sont pour leur part heurtés à deux obstacles de taille, un mois à peine après le début de leur entraînement : une mononucléose pour Benjamin et un diagnostic de cancer pour Félix-Antoine.

«Entre sa mononucléose massive et mon petit cancer d’amour, on a manqué la moitié de l’année sans pouvoir pratiquer. Et le reste de nos pratiques, on a majoritairement dû les faire par Skype à 3h de distance», a écrit Félix-Antoine dans un long message sur sa page Facebook, sous une photo où les deux jeunes hommes croquent leur médaille.

«C’est à mon partenaire qu’il faut que je dise merci. Jamais il ne m’a abandonné. J’aime les Jeux. Profondément. J’aime Laval. Profondément. J’ai vraiment été chanceux d’avoir quelqu’un comme Benjamin à mes côtés», a réagi le futur journaliste quelques jours après l’épreuve qui lui a également valu une mention spéciale du jury. «En contrôle. On aurait dit qu’il faisait de la télé sportive depuis des années et il est promis à une longue carrière dans les sports», a-t-il reçu comme commentaire à la suite de sa performance.

Soutien indéfectible

Si les Jeux de la communication, accompagnés du soutien et de l’amour de sa délégation, ont été pour lui «un carburant tout au long de son combat», cette mention a été la cerise sur le gâteau. «C’était presque aussi important pour moi que la médaille. Ça m’a frappé droit au cœur».

Félix-Antoine a maintenant terminé ses traitements de chimiothérapie et est en attente de sa dernière opération avant sa rémission officielle. Il reprend des forces et pourra ensuite poursuivre son cheminement scolaire. «Je veux terminer mon bac et devenir journaliste sportif. C’est mon objectif numéro 1.»

Émotif, Félix-Antoine Audet s’est empressé de serrer son partenaire après l’annonce des résultats!

Photo gracieuseté – Simon Dufresne

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *