Actualités
16:06 25 janvier 2018 | mise à jour le: 25 janvier 2018 à 16:06 temps de lecture: 5 minutes

Accomplir son rêve en lançant une école de ballet pour adultes

DANSE. Femme accomplie et déterminée, Barbara Simard est rendue au moment de sa vie où il n’y a plus de place pour les compromis. La priorité va au bonheur, autant sur le plan personnel que professionnel. C’est dans cette optique qu’elle vient de mettre sa carrière en veilleuse, pour vivre de sa passion en mettant sur pied une première école de ballet destinée aux adultes à Québec.

La nouvelle maman d’une autre fille mise au monde il y a quelques jours a officiellement ouvert les portes de son studio de danse et de yoga ce mercredi 24 janvier.

Photo gracieuseté

Enseignante de ballet dans ses temps libres, elle a constaté un grand intérêt pour la danse classique. Comme les écoles de ballet sont traditionnellement destinées aux enfants, son intention a été de cibler une nouvelle clientèle. C’est ainsi que le studio Corps de Ballet s’adresse aux adultes qui répriment secrètement des ambitions de jeunesse de devenir ballerine, ou tout simplement qui désirent garder la forme par la danse. Le tout dans une ambiance propice à la détente et au plaisir.

Barbara Simard réalise son rêve en ouvrant une école de danse pour adultes à Québec.

(Photo TC Media – François Cattapan)

Barbara Simard en convient elle-même, son cheminement n’a rien de conventionnel. Après avoir vécu et connu le succès aux États-Unis pendant 10 ans, où elle a notamment participé au démarrage d’une entreprise de logiciels pour les hôpitaux (BluPanda), l’ingénieure en informatique est rentrée à Sillery. L’ennui et, surtout, le désir de s’occuper de ses parents malades l’ont confortée dans cette décision.

Épreuves et priorités

Son père a d’abord succombé, à l’automne 2014, des suites d’une lutte de 11 mois contre un cancer du cerveau. Puis, elle a emménagé définitivement avec ses deux filles chez sa mère, pour l’accompagner jusqu’au printemps dernier dans son combat contre un cancer du sein en phase terminale. «Ce furent des moments difficiles, mais riches en relations humaines et en expériences de vie. Ç’a été comme un déclencheur. Une évidence que notre existence est fragile et qu’il faut faire ce qui nous tient à cœur quand il est temps», confie la jeune mère de famille.

À la suite des décès successifs de ses parents, l’adepte de danse et de ballet a décidé de revoir ses priorités et de s’accorder la chance de concrétiser son rêve. Celle qui n’a jamais arrêté de danser et d’en enseigner les bases en parallèle de sa carrière professionnelle a choisi de vivre pleinement de sa passion. «Il n’était plus question que je travaille un jour de ma vie. Maintenant, je m’amuse en organisant mon studio», indique l’entrepreneure qui met en pratique ses atouts de femmes d’affaires.

Art accessible

Consciente des appréhensions que peuvent avoir les gens, Barbara Simard précise que son intention consiste justement à démocratiser et rendre accessible l’art de la danse. C’est pourquoi le studio Corps de Ballet propose des cours de différents niveaux, allant de l’initiation aux mouvements de base jusqu’aux techniques de pointe. Des formules variées s’ajouteront, dont express-matin et express-midi, ballet fitness, chorégraphies de groupe, parents-enfants, ainsi que ballet progressif et éventuellement classe pour aînés.

Parmi les bienfaits du ballet, Barbara Simard note le maintien, la souplesse et la confiance en soi.

(Photo gracieuseté)

«Avec les années, j’ai remarqué qu’il y avait beaucoup de femmes qui rêvaient de faire du ballet et qui s’en empêchaient pour diverses raisons. Je veux faire tomber ces barrières pour faire connaître cette discipline fantastique. Surtout, pas de casse-tête pour l’habillement. On débute avec des vêtements d’exercice dans lesquels on se sent à l’aise. Ce n’est qu’au fil de la progression vers les niveaux supérieurs qu’on voit apparaître les léotards et les vêtements plus spécialisés. Quoi qu’il en soit, il faut oublier le tutu», affirme la passionnée en ajoutant que les hommes sont également bienvenus.

Femme occupée, elle a géré le chantier de construction de son école de danse dans le complexe Samuel-Holland, tout en menant à terme une troisième grossesse. La nouvelle maman d’une autre fille mise au monde il y a quelques jours a officiellement ouvert les portes de son studio de danse et de yoga ce mercredi 24 janvier. Déterminée qu’on disait!

Les bienfaits du ballet

Côté mental: discipline, mémoire, rythme, musicalité et confiance.

Côté physique: endurance, cardio, musculation, maintien et souplesse.

Parmi les bienfaits du ballet, Barbara Simard note le maintien, la souplesse et la confiance en soi.

Photo gracieuseté

Pour plus d’information: www.corpsdeballet.ca

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *