Actualités
15:00 5 septembre 2018 | mise à jour le: 5 septembre 2018 à 15:00 temps de lecture: 2 minutes

Appui à la conversion du presbytère lorettain

Le projet de conversion du presbytère de la paroisse de Notre-Dame-de-L’Annonciation en centre communautaire a reçu un appui financier important. Le provincial a confirmé une aide de 3,25M$ pour la construction de ce nouveau point de service de la Ville de L’Ancienne-Lorette.

Le futur bâtiment sera intégré en annexe derrière l’ancien presbytère, dans la portion du terrain donnant sur le stationnement de la bibliothèque.

Esquisse gracieuseté – DG3A

Prévoyant la rénovation du bâtiment ancestral et la construction d’une annexe moderne, cette initiative favorisera la tenue d’activités communautaires et de loisirs. La Ville complétera le financement, pour un investissement gouvernemental-municipal totalisant 5M$.

«Nous sommes fiers de ce projet qui permettra de bonifier l’offre de loisirs et de services communautaires, tout en conservant notre presbytère, qui fait partie de l’histoire et du patrimoine local. Ce nouveau bâtiment sera pour nos citoyens un lieu de services, d’entraide et de rassemblement», a signalé Sylvie Falardeau, mairesse suppléante de L’Ancienne-Lorette.

Rappelons que la Ville a mis de côté son intention initiale de démolir l’immeuble, devant les protestations généralisées de la population. Elle a acquis le bâtiment du diocèse de Québec au coût de 250 000$. Une autre tranche de 235 000$ a été versée pour le rachat du stationnement voisin partagé avec la bibliothèque municipale. La conversion permettrea à la Fabrique et à divers organismes d’y aménager en 2019.

Architecture moderne

Des esquisses du projet ont été présentées en assemblée du conseil municipal. Prévus pour cet automne, les travaux consisteront à restaurer le presbytère et à construire la rallonge qui y sera annexée. L’architecture moderne de la nouvelle construction, dont le concept a été réalisé par la firme DG3A, cherchera à se marier à celle du presbytère tout en préservant le cachet et la valeur historique du bâtiment. 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *