Actualités
13:32 28 février 2017

Saint-Augustin signe deux conventions collectives à long terme

MUNICIPAL. La Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures vient de renouveler pour une durée de sept ans les conventions collectives de ses syndiqués cols bleus et surveillants, affiliés au Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP).

Saint-Augustin s’entend avec ses cols bleus et ses surveillants.

(Photo TC Media – Archives)

Valides du 1er janvier 2016 au 31 décembre 2022, les deux contrats de travail déterminent l’ensemble des conditions normatives des 57 cols bleus et 26 surveillants de la Ville. Les syndiqués y obtiennent des augmentations salariales de 2% par an.

De l’avis du directeur des communications de Saint-Augustin, Dany Rousseau, la longue durée des conventions adoptées est gage de stabilité pour la Ville. Elles prévoient également une plus grande flexibilité pour faciliter la gestion.

Appel à la modération

Dans un précédent communiqué transmis aux médias, les conseillers municipaux majoritaires à Saint-Augustin ont appelé le maire Sylvain Juneau à la modération. En 55 assemblées publiques depuis son élection en juin 2015, ils ont dénombré plus de 300 «insultes, calomnies et insinuations» à leur endroit.

«Cette attitude n’est pas digne d’un premier magistrat dont la responsabilité est de rassembler, et non de diviser, d’être un leader plutôt qu’un démolisseur», a déploré la conseillère France Hamel. Parlant au nom des cinq élus issus de l’administration municipale précédente, elle a du même souffle dénoncé l’image de «redresseur» que se donne le maire Juneau en vue des élections de novembre 2017.

TC Media

François Cattapan


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette