Actualités
17:10 28 avril 2017 | mise à jour le: 28 avril 2017 à 17:10 Temps de lecture: 4 minutes

Saint-Augustin confirme son virage service à la clientèle

MUNICIPAL. Après un an de collecte de données à partir de sondage en continu sur la satisfaction des citoyens, la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures commence à intervenir en fonction des résultats obtenus. Déjà, des actions concrètes ont découlé de cette démarche visant l’optimisation des services municipaux.

Le maire de Saint-Augustin, Sylvain Juneau, compte sur les sondages de satisfaction citoyenne pour ajuster les services municipaux.

(Photo TC Media – François Cattapan)

En se basant sur un premier rapport d’évaluation portant sur la collecte des matières résiduelles, l’administration municipale a perçu un intérêt pour un accroissement de la fréquence. Il a été décidé d’augmenter en hiver le passage des camions de recyclage. Cela devrait encourager cette pratique et, à terme, favoriser des économies sur la gestion des déchets, un poste de dépense plus onéreux.

«Un tel outil aide à susciter l’interaction avec les citoyens. Les sondages en continu permettent de prendre le pouls de la population et d’ajuster nos services en fonction de leurs attentes. L’objectif consiste à voir les éléments qui nécessitent une plus grande attention et d’apporter les améliorations qui s’imposent», note le maire de Saint-Augustin, Sylvain Juneau.

Ruben Moreno, du Club de soccer CRSA, Robert Doré, d.g. de Saint-Augustin, et François Vézina, de Kéno, partagent les mêmes objectifs d’amélioration.

(Photo TC Media – François Cattapan)

Le second rapport d’évaluation dévoilé en conférence de presse portait sur l’appréciation des loisirs. Il en ressort autant pour les activités jeunesse des camps Kéno que pour le Club de soccer Cap-Rouge/Saint-Augustin que les exigences des citoyens portent sur le rapport qualité-prix et la compétence du personnel. «Cela nous permet d’avoir l’heure juste pour progresser et confirme que nous avons les mêmes préoccupations que notre clientèle», ont constaté François Vézina et Ruben Moreno, respectivement d.g. de Kéno et du Club de soccer CRSA.

Selon le maire Juneau, les interventions peuvent être aussi pointues que de suggérer une hausse de la température de la piscine intérieure du complexe multifonctionnel ou une amélioration de l’entretien des salles de bain des infrastructures municipales. «Il ne faut toutefois pas penser qu’un souci d’amélioration des services signifie automatiquement une hausse des dépenses, s’empresse-t-il de préciser. Au contraire, notre intention est de cibler de meilleures façons de faire pour engendrer des économies.»

Rayonnement mondial

La démarche s’inscrit dans le déploiement des outils de gestion associés à la norme ISO 37120. Saint-Augustin est une des rares Villes à avoir obtenu l’accréditation, ce qui suscite l’attention auprès d’organismes municipaux et d’entreprises à travers le pays et dans le monde entier.

«On ne se cachera pas que notre Ville a traversé une période de turbulence ces derniers temps. En nous engageant dans cette voie, nous signifions aux citoyens qu’ils peuvent avoir confiance en leur administration municipale pour gérer les services. Notre but étant de maximiser la rentabilité des dépenses de proximité», précise le directeur général de Saint-Augustin, Robert Doré.

L’attrait du système mis en place localement au coût de 20 000$ par an réside dans l’élaboration d’un tableau de bord affichant des indicateurs de satisfaction citoyenne. Ceux-ci se rapportent à chacun des services municipaux. Des codes de couleurs (vert foncé pour +9/10 et rouge pour -7/10 d’indice de satisfaction) permettent rapidement de voir où se trouvent les lacunes. À cet égard, Saint-Augustin sait déjà qu’il y aura du travail à faire prochainement du côté des communications, de la gestion du territoire et de l’appréciation générale.

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *