Actualités
11:12 29 août 2017 | mise à jour le: 29 août 2017 à 11:12 temps de lecture: 2 minutes

Pas d’urgence pour le Centre Jean-Marie-Roy selon le MAMOT

MUNICIPAL. Les conseillers municipaux majoritaires à Saint-Augustin sortent soulagés d’une récente rencontre avec le sous-ministre aux Affaires municipales. Ils estiment avoir fait valoir leur point de vue quant à la nécessité d’évaluer toutes les avenues avant de rénover ou de disposer du Centre communautaire Jean-Marie-Roy.

Les élus majoritaires veulent sauvegarder un bâtiment qui répond à des besoins importants pour les citoyens du secteur.

(Photo TC Media – Archives)

Prétendant avoir été accusés à tort de vouloir dilapider plus de 1M$ en pure perte pour mettre aux normes le bâtiment voué prématurément à la démolition, les élus réitèrent que leur démarche se déploie à moyen terme. Ce sera au nouveau conseil municipal à statuer sur cet enjeu.

Après analyse, le sous-ministre Marc Croteau semble leur donner raison. Il indique dans un constat écrit que: «d’entrée de jeu, le dossier du Centre Jean-Marie-Roy est de portée locale et aucune infraction aux lois municipales n’est constatée. Dans ces circonstances, le principe d’autonomie municipale prévaut.»

Il ajoute que l’avenir de l’édifice est stratégique et doit faire l’objet d’un débat politique. À son avis, la planification du plan triennal d’immobilisations et du budget de la Ville, en novembre et décembre, sera une bonne occasion de le faire avant de prendre une décision.

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *