Actualités
12:35 26 juin 2017 | mise à jour le: 26 juin 2017 à 12:35 temps de lecture: 3 minutes

Première ébauche du concept d’aménagement du parc de la Chaudière

MUNICIPAL. Des représentants municipaux ont récemment présenté le projet d’aménagement du parc de la Chaudière, aux limites de Cap-Rouge et Pointe-Sainte-Foy. L’intention consiste à bonifier l’offre de services autour de l’actuel terrain de soccer qui trône, seul, dans un vaste espace vert en friche.

Le projet d’aménagement du parc reste à être approuvé avant d’aller de l’avant.

(Esquisse gracieuseté – Ville de Québec)

Une trentaine de résidents voisins ont assisté à la soirée d’information. Comportant plusieurs ajouts d’installations de loisirs et de sports, le plan réalisé par l’architecte paysagiste Amélie Germain a semblé généralement bien accueilli.

Parmi les principaux éléments devant être installés par phases, on retrouve un pavillon central de services, trois terrains de tennis, des paniers de basketball, des modules pour enfants, un anneau asphalté pour le patin à roues l’été et à lames l’hiver, ainsi qu’une patinoire et une bute pour glisser durant la blanche saison.

Un volet artistique est également prévu, afin d’enjoliver et colorer le béton gris des structures municipales existantes. Par ailleurs, la Ville devra faire face à plusieurs contraintes, dont la présence de fils électriques et de tuyaux d’alimentation. Elle a également l’intention de conserver certains boisés et milieux humides, ainsi que d’implanter un bassin de rétention des eaux pluviales.

Les travaux sont prévus pour être réalisés par étapes d’ici 2019. Pour ne pas perturber l’accès au parc durant la belle saison, une première phase propose de commencer par la construction du pavillon et l’aménagement du bassin à la fin de l’été. Les autres installations suivront à la fin de l’été 2018 et au printemps 2019.

Inquiétude pour la circulation

La principale crainte soulevée par les résidents porte sur l’impact de la prolongation projetée de la rue Edward-Staveley. En rejoignant le boulevard de la Chaudière, celle-ci deviendrait en quelque sorte la continuité de l’avenue Le Gendre. Cela suscite l’inquiétude pour une augmentation de la circulation dans le quartier résidentiel.

Présentes parmi les citoyens ayant assisté au dévoilement du projet d’aménagement, les candidates de Démocratie Québec pour les districts locaux de Pointe-Sainte-Foy et Cap-Rouge, Safia Chefaoui et Stéphanie Houde, n’ont pas manqué de soulever le point. À leur avis, le nouvel aménagement attendu par les résidents depuis une dizaine d’années doit répondre à leurs attentes, sans leur imposer de nouvelles préoccupations.

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *