Actualités
16:40 4 août 2017 | mise à jour le: 15 novembre 2018 à 16:14 temps de lecture: 4 minutes

Un cimetière musulman sera implanté à Sainte-Foy

RELIGION. La communauté musulmane de Québec aura finalement son propre cimetière. Une entente est survenue avec la Ville, afin qu’une parcelle de terrain voisin du cimetière Belmont à Sainte-Foy lui soit cédée pour inhumer ses fidèles.

Le maire de Québec, Régis Labeaume, a scellé l’entente pour la création d’un cimetière musulman avec Boufeldja Benabdallah, coordonnateur par intérim du projet de cimetière du CCIQ, sous le regard approbateur de Mohamed Labidi, président du CCIQ.

L’emplacement du futur cimetière musulman a été dévoilé par le maire de Québec, Régis Labeaume.

(Photo TC Media – François Cattapan)

L’offre d’achat du Centre culturel islamique de Québec (CCIQ) est conditionnelle à l’approbation du conseil municipal. Cette étape devrait être une formalité avant d’officialiser la transaction. D’une superficie de 5700 mètres carrés, le terrain évalué à 270 000$ est situé à l’angle des rues Frank-Carrel et Nérée-Tremblay.

Les échéanciers pour la concrétisation du projet s’annoncent assez courts, puisque déjà le zonage municipal en vigueur permet la création d’un cimetière à cet endroit. En plus d’acquérir le terrain, la communauté musulmane devra payer les frais (environ 200 000$) pour l’aménagement d’un chemin d’accès au site. Les premières sépultures pourront donc y prendre place dès cet automne.

En conférence de presse, le maire de Québec a indiqué qu’à la suite du rejet du projet de cimetière musulman à Saint-Appolinaire, il s’est senti un devoir d’intervenir pour solutionner le dossier. Les représentants du CCIQ présents ont salué l’efficacité de Régis Labeaume, qui se trouve à remplir une promesse faite au lendemain de la tragique fusillade survenue le 29 janvier à la Grande mosquée du chemin Sainte-Foy.

Ce qu’ils ont dit :

«Depuis plus de 400 ans, Québec est une terre d’accueil pour toutes les cultures, les langues et les religions. Vivre ensemble, peu importe nos origines, c’est fondamental à la réussite de notre société. À Québec, ça veut dire que chaque personne a sa place. Avec la création d’un cimetière pour l’ensemble des citoyens musulmans de la région, le vivre ensemble prend tout son sens.» – Régis Labeaume, maire de Québec

«Le CCIQ se réjouit du dénouement du projet de cimetière musulman à Québec avec la promesse d’achat d’un terrain dont le zonage est conforme. Il s’agit d’un grand jour pour la Ville et pour sa communauté musulmane. Nous remercions le maire Labeaume et la Ville pour la rapidité de la transaction ainsi que nos bénévoles et tous ceux qui ont aidé à réaliser ce projet historique.» – Mohamed Labidi, président du CCIQ

La parcelle de terrain municipal qui sera cédée au CCIQ se trouve derrière le cimetière Belmont, à l’angle des rues Frank-Carrel et Nérée-Tremblay.

(Photo TC Media – François Cattapan)

«C’est avec soulagement que les citoyens musulmans de Québec apprennent la concrétisation attendue depuis bientôt 20 ans de leur propre cimetière. En lien avec le principe du vivre ensemble, nous pourrons désormais mourir ensemble. De nombreuses familles musulmanes de Québec ne vivront plus la tristesse de l’éloignement de leur défunt. Ce qui m’amène à avoir une pensée pour la tragédie qui a coûté la vie à six de nos frères.» – Boufeldja Benabdallah, coordonnateur par intérim du projet de cimetière du CCIQ

Trois choix pour l’inhumation

-Rapatriement dans le pays d’origine

-Nouveau cimetière musulman à Québec

-Cimetière multiconfessionnel de Saint-Augustin

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *