Actualités
11:00 26 juillet 2017 | mise à jour le: 26 juillet 2017 à 11:00 temps de lecture: 2 minutes

Les conseillers de Saint-Augustin accusent Juneau de désinformation

MUNICIPAL. Dans la saga entourant le Centre communautaire Jean-Marie-Roy, les élus majoritaires au conseil municipal de Saint-Augustin taxent le maire de véhiculer de fausses informations. Ils estiment que l’état des faits, présenté par Sylvain Juneau, n’est pas véridique et ne correspond pas à leur réelle intention dans ce dossier épineux.

France Hamel rappelle que la décision sur l’avenir du Centre Jean-Marie-Roy reviendra au prochain conseil municipal.

(Photo TC Media – Archives)

Selon la conseillère municipale, France Hamel, le maire Juneau alerte la population avec des prétentions qui n’ont rien de fondé. Oui, la proposition du promoteur immobilier prévoyant démolir l’édifice a été rejetée. Toutefois, la décision n’a pas été improvisée et il n’est pas question d’y engloutir 20M$ dans des travaux de remise à niveau.

«Nous voulons maintenir le Centre Jean-Marie-Roy ouvert à court terme, le temps que le futur conseil municipal fasse une réflexion en profondeur et établisse un plan d’action pour l’avenir. Entre temps, nous estimons important de faire les rénovations de 1,2M$ exigées par la Régie du bâtiment, afin de continuer à servir les quelque 3000 utilisateurs du bâtiment chaque semaine», précise Mme Hamel.

La conseillère municipale réitère que ce sera aux membres du nouveau conseil élus en novembre et à la population de décider du sort du centre communautaire établi dans le secteur des campus. Elle déplore au passage que l’idée du maire Juneau de démolir l’édifice soit prématurée et lui reproche de faire de la démagogie préélectorale, au lieu de chercher des appuis et peut-être des subventions pour sauver le bâtiment.

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *