Actualités
21:31 28 juin 2012 | mise à jour le: 28 juin 2012 à 21:31 temps de lecture: 3 minutes

Pauline Marois présente trois nouveaux candidats dans la Capitale-Nationale

La chef du Parti québécois, Pauline Marois, a présenté cet après-midi à la permanence du parti à Québec les candidats de trois circonscriptions de la Capitale-Nationale, Marie-Ève D’Acosla dans Chauveau, Neko Likongo dans Jean-Talon et Christophe Fortier-Guay dans Charlesbourg.

«Je suis fière de présenter les trois nouveaux candidats du Parti québécois dans la Capitale-Nationale, a fièrement indiqué Pauline Marois. Ils viennent compléter une équipe solide, qui a d’excellentes idées et qui est prête à diriger le Québec. Avec des élections qui approchent, Jean Charest veut détourner l’attention. Pour moi, le véritable enjeu du prochain scrutin est de changer de premier ministre, de changer de gouvernement, de changer de direction et de changer de pays. Dans ce contexte, ce n’est pas aux autres de choisir à notre place. Il ne faut s’opposer les uns aux autres en créant une crise sociale, mais de trouver des moyens de nous unir pour être plus fort.»

La candidate dans Chauveau, Marie-Ève D’Acosla, est diplômée en éducation préscolaire et enseignement primaire. Conseillère municipale à Stoneham-et-Tewkesbury, elle est également directrice d’une école primaire à la Commission scolaire de la Capitale. Cette mère de quatre enfants en bas âge estime que le Parti québécois est la meilleure alternative offerte aux Québécois pour s’enrichir comme société.

Neko Likongo tente sa chance pour la deuxième fois dans Jean-Talon. Diplômé en sciences politiques, il travaille comme conseiller au ministère des Relations internationales du Québec, poste qui l’a amené à être observateur lors des élections en Haïti en 2006. Alors qu’il a consolidé le vote péquiste lors des élections de 2008, le candidat estime qu’il se sent prêt pour remporter les prochaines élections après quatre ans de travail acharné dans la circonscription.

Finalement, Christophe Fortier-Guay possède une solide expérience malgré son jeune âge. Il est le vice-président développement et affaires publiques chez Intangible Gouvernance. Pour M. Guay, le Québec mérite mieux que le gouvernement libéral actuel. Il est» certain que le Parti québécois peut faire mieux et qu’il est assuré qu’il fera mieux que les Libéraux lors des prochaines élections.

«Un gouvernement du Parti québécois enrichira le Québec. Nous irons d’abord chercher notre juste part de la richesse créée par l’exploitation de nos ressources naturelles. On enrichira aussi le Québec en misant sur l’enseignement supérieur, la recherche, l’innovation et la réussite de nos enfants. On investira aussi massivement dans l’électrification des transports en lançant le chantier de l’indépendance énergétique en plus de mettre en place une politique de souveraineté alimentaire. Nous y parviendrons avec intelligence en prenant soin de notre principale richesse, les Québécois», de conclure Pauline Marois.

Charlesbourg Express, Acteul et Appel, membres du Groupe Québec Hebdo

Pauline Marois est ici entouré des candidats de la région de Québec des circonscriptions de Jean-Talon (Neko Likongo), Charlesbourg (Christophe Fortier-Guay), Chauveau (Marie-Ève D’Acosla) et Jean-Lesage (Pierre Châteauvert ).
(Photo Denis Fortin)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *