Actualités
21:22 25 novembre 2012 | mise à jour le: 25 novembre 2012 à 21:22 temps de lecture: 3 minutes

Drift mania championnat canadien

Attention: moteur survolté, vitesse extrême et pneus brûlés en vue! Passionné de ce cocktail explosif sur la route, le drifteur Maxim Lemoine a gagné cet automne le Drift mania championnat canadien (DMCC), dans la catégorie Pro-Am.

Le pilote de 20 ans a accumulé cinq podiums sur les six étapes auxquelles il a participé en tant qu’amateur. Ayant remporté la victoire avec son camion S10, le jeune Lorettain décroche gratuitement une place pour la prochaine édition du championnat en 2013, mais accède également au niveau professionnel.

«Les vitesses seront plus élevées. Ma voiture devra subir plusieurs modifications. Il faudra changer la suspension et changer le moteur», explique celui qui a commencé à pratiquer la drift – ou l’art du dérapage contrôlé – il y a un an.

«Ça fait un an que je fais ce sport, mais ça m’a pris trois ans à construire mon véhicule. En fait, je suis tout ce qui se passe depuis 2004 sur le circuit DMCC», précise celui dont le rêve serait de gagner à une épreuve de Drift Mania chez les professionnels. En effet, les trois meilleurs pilotes professionnels du Drift Mania sont qualifiés pour la formule Drift, aux États-Unis.

«Là-bas, les bourses sont beaucoup plus élevées; on peut presque vivre de notre sport. En même temps, peu de gens réussissent à toucher au grand prix», admet celui qui s’entraîne sur un circuit à Sainte-Croix-de-Lotbinière.

L’art du dérapage contrôlé

«Ce qui m’intéresse dans la drift, c’est la vitesse et repousser le plus possible les limites du véhicule, le faire déraper, quitte à l’échapper», illustre le pilote Lorettain.

Le pilote expérimenté dans l’art du dérapage contrôlé aime le risque et savoure pleinement chaque course, même en tandem, à plus de 130 km/h. «Il y a parfois des impacts, quand on est côte à côte, même comme conducteur expérimenté. Il y a souvent des pneus brûlés. Mais ce genre de course est comme le patinage artistique. On est jugé sur l’angle, la vitesse, mais c’est avec un véhicule», compare-t-il, sourire en coin.

Groupe Québec Hebdo.

 

Le pilote de 20 ans Maxime Lemoine vient de remporter le Drift mania championnat canadien (DMCC) chez les Pro-Am, ce qui lui permet d’accéder au niveau professionnel, où la vitesse augmente d’un cran et où les bourses sont plus élevées. (Photo Véronique Demers)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *